AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 


 Event n°2 ◊ Madame, que s'est-il passé ?
under his eye

 :: Aberdeen :: Partie évents

Tante Iliana
may the lord open

Tante Iliana

( pseudo ) : ODAYA OCHAVEN. Ou Floriane, Flo, as you wish.
( célébrité ) : Charlize Theron, la plus belle.
( multicomptes ) : Noa Joyner, eh oui, je n'ai pas été raisonnable du tout.
( arrivée à Aberdeen ) : 18/11/2018
( messages ) : 530
( tickets ) : 1245
( patronyme ) : Autrefois, elle n'était pas Tante, elle était simplement femme. Mais cet autre nom, elle l'a depuis bien longtemps laissé de côté, synonyme d'une vie dont elle n'avait pas envie. Qu'elle détestait et maudissait.
( âge du personnage ) : 43 années au compteur. Des années de servitude, de gratitude envers Dieu et sa grandeur.
( emploi ) : Elle travaille au Centre Rouge, elle éduque ces femmes vêtues de rouge, qui permettront aux générations suivantes de repeupler cette planète. Elle protège et sauve les âmes perdues, qui tentent de fuir un passé corrompu.
( localisation ) : Sans doute au Centre Rouge ou dans l'une des demeures de la ville, veillant sur ses protégées, ses véhicules de l'amour et de la maternité.

Event n°2 ◊ Madame, que s'est-il passé ? Empty

Event n°2 ◊ Madame, que s'est-il passé ?
par Auteur le Dim 27 Jan - 11:39

Soyons fortes
under his eye

 

( 30 novembre 2018 )
La Vente s'était déroulée dans un univers alternatif pour certains, dans une brume rouge qui rendait tous les esprits confus. Inquiets. C'était une situation qu'ils n'avaient jamais vécus. Qu'ils n'auraient jamais souhaité vivre. Alors que les Gardiens se préoccupaient de la sécurité, tentaient de tout remettre dans l'Ordre, les Tantes elles, se devaient de rassurer les femmes. De prendre soin d'elles. Mandatées par les Autorités et par les Fils de Jacob pour regrouper les femmes, qu'elles soient servantes, en formation, filles des fondateurs, ou simples marthas, toutes étaient réunis au Centre Rouge. Toutes étaient entourées des Tantes, elles-mêmes prêtes à prendre soin des femmes présentes. A agir. Pour leur plus grand bien.

@Tante Cassandre, comme toutes les autres, était présente. Volontaire. Sans doute encore un peu choquée, ce qu'Iliana pouvait pleinement comprendre. ce n'était pas une situation à laquelle elles avaient été formées, ce n'était pas quelque chose de naturel, de sain. C'était pire que tout. Malédiction ? Empoisonnement ? Que s'était-il passé ? Bien sûr, Iliana n'avait pas la prétention de trouver une solution, ni même la famille Stagger qui siégeait sur l'estrade - installée dans la hâte - et dirigeait cette session. Eux aussi, choqués. Les autres familles étaient également présentes. Seuls les Commandants étaient absents, ainsi que les Gardiens, les chargés de la défense des citoyens. Etrange situation. Malaise palpable. Un silence, parfois troublé par quelques murmures, régnait sur la salle. Sous l'accord de Madame Stagger, Iliana prit la parole. "Mes femmes, mes enfants, mes filles." Sa voix, douce, posée, englobe chaque être présent. sa douceur, caractéristique de la Tante, prend soin de chaque femme présente. "Nous sommes aujourd'hui réunies à cause du choc que nous avons vécu." Pause. Elle prend le temps de parcourir l'assemblée, de plonger ses yeux dans chaque pupille qu'elle croise. "Nous sommes ici pour vous." C'était vrai. "Si vous souhaitez vous confier, vous coucher, prendre quelque chose à boire, ou à manger, nous sommes là." Silence à nouveau. L'assemblée l'écoute, la regarde. "Ne craignez rien, il est important de pouvoir parler de ce que nous avons vécu, de ce que nous avons vu, pour que jamais plus ça se reproduise." Ses yeux glissèrent sur chaque servante touchées par la brume rouge. Se rapprochant d'une servante, enceinte, à ses côtés, elle passe un bras prudent autour de ses épaules. "Prenez votre temps, entourez vous de chacune d'entre vous, ensemble, nous serons plus fortes." La servante lui rend son étreinte et, dans le silence qui naît alors, une première voix se fait entendre.


Ce sujet est créé pour les servantes, servantes en formation, femmes, épouses, marthas, toutes les femmes. L'idée est de trouver ce qui s'est passé, de permettre à vos personnages de s'épancher. A vous également de jouer le jeu, de créer des petits incidents si vous le souhaitez. Toute action faite dans ce sujet aura, comme pour tous les autres, un impact sur l'intrigue du forum. Alors faites vous plaisir Event n°2 ◊ Madame, que s'est-il passé ? 432096020
Pas de limites de lignes, pas de nombre de participation, veillez juste à interagir avec tout le monde I love you  

_________________

( every rose has torns )
je prendrai soin de vous, aujourd'hui, demain, ou dans vingt ans. Et sans que vous le sachiez, sans que vous ne puissiez le voir, je serai dans votre ombre, là, pour veiller..



#990066
Revenir en haut Aller en bas
https://praisedbe.forumactif.com/t268-il-n-y-a-aucune-peine-qui-ne-soit-pas-necessaire-iliana

Invité
may the lord open

avatar


Event n°2 ◊ Madame, que s'est-il passé ? Empty

Event n°2 ◊ Madame, que s'est-il passé ?
par Auteur le Mar 29 Jan - 15:28

Event 2
30 novembre 2018


Jane avait vécu l’évènement dans un état second. Elle avait assisté aux premières ventes dans une profonde piété, remplissant les tâches qui lui avaient été attribuées. Ces tâches consistant principalement à attendre en silence et la tête baissée. De temps en temps, elle devait aider une servante. Lors du premier incident, elle avait un peu paniqué mais, faisant confiance aux Tantes, elle avait suivi les instructions et avait accepté que tout revienne à la normale très rapidement.

Le deuxième incident avait été plus… compliqué. Jane avait perdu le contrôle pendant une période qu’elle avait du mal à définir. Elle ne savait pas non plus si elle avait blessé quelqu’un.

Cette réunion était pour elle une bénédiction, elle espérait avoir des réponses mais elle vivait quand même l’instant très difficilement. Elle ne pouvait s’empêcher de trembler, des larmes coulaient parfois sans qu’elle pût les contrôler et alors, sa respiration devenait saccadée comme elle essayait de ne pas faire bruit. Cependant, si elle voulait s’exprimer, c’était le moment et elle parla donc après avoir attendu qu’on lui donne l’autorisation de parler :

- Bénis soit le fruit.

Elle reprit sa respiration avant de pouvoir continuer, pesant chacun de ses mots, n’étant pas très sure de sa demande mais ne pouvant s’empêcher de la formuler.

- … Je voudrais savoir si… si j’ai blessé quelqu’un. Est-ce que… j’ai fait du… mal à une personne ? Je suis navrée d’être aussi égoïste dans ma demande mais j’ai besoin de savoir si j’ai commis ce péché. Je pourrai seulement ensuite me repentir auprès des personnes qui ont été blessée par ma faute.

Elle tremblait en parlant, gardant la tête baissée. Sa question s’adressait plus particulièrement aux Tantes. Ce n’était pas particulièrement parce qu’elle ne souhaitait pas parler aux autres femmes mais les Tantes représentaient pour elle l’ordre et la vérité. De plus, elle n’osait pas s’adresser aux Épouses et à leurs filles n’ayant jamais été en contact avec elles dans le Centre Rouge.

- Que… que nous est-il arrivé ? Je ne comprends pas. Je prie pour chacune d’entre nous et j’espère que vous vous joindrez à mes prières.

Revenir en haut Aller en bas

Invité
may the lord open

avatar


Event n°2 ◊ Madame, que s'est-il passé ? Empty

Event n°2 ◊ Madame, que s'est-il passé ?
par Auteur le Mar 29 Jan - 18:19
Je garde soigneusement la tête baissée quand j’avance avec mes sœurs pour ce rendez-vous. Je n’ai absolument aucune idée de ce qu’il s’est passée après que Gaëlle soit morte… Rien, trous noir. Je ne me souviens de rien. Visiblement j’ai été violente… Mais est-ce vrai ? Je pense oui. Je me plante mes ongles dans la main et me glisse parmi les servantes enceintes, le plus loin possible de tante. J’invoque à moi le souvenir de la mort de Maxwell pour me faire monter les larmes aux yeux, je les laisse même couler, montrant mon repenti. Même dans la mort Max te protège. Il semblerait. Je continue de penser à son regard, à tout ce que ce foutu système m’a pris, à la chaleur de ses bras…

Une petite s’avance et je l’observe par-dessous mes ailes. Il faut que je fasse moi aussi « amende honorable », pour montrer que je suis désolée. Ce dont je suis désolée, c’est surtout de ne pas avoir arrachée la gorge de l’une de ces tantes de malheur. J’attends que la petite ait finit de parler pour demander à mon tour l’autorisation de parler et de m’avancer. Un sanglot secoue mes épaules alors que je garde la tête basse. Je ne me souviens de rien, et pourtant je suis fière de moi. Si j’ai pu blesser quelqu’un… Ma voix s’élève, chargée de peine et de douleur. Ce n’est pas pour eux que je pleure bien que mes larmes coulent.

« Bénis soit le fruit. »

Je prends une respiration et je vois les larmes tacher le sol. Tant mieux, qu’ils me voient pleurer. Ma voix tremble et est chargé de sanglots et de regrets, de douleur sincère.

« Je n’ai aucun souvenirs de ce que j’ai pu faire durant cette… folie ? Et tout comme ma consœur j’aimerais savoir… si par malheur j’ai pu blesser quelqu’un. Je voudrais m’excuser et faire pénitence pour cela… pour expier mes fautes. Je n’ai jamais voulu faire du mal à quelqu’un. Je suis profondément désolée. Je joins mes prières à ma sœur pour que ceci ne se reproduise jamais et pour que nous puissions continuer à Le servir dans la paix. »

Je m’incline un peu avant d’à nouveau me fondre dans le rang en me mordant les lèvres. Je m’oblige à pleurer, à revoir la mort de mes amis, mon enfance. Mais s’il faut ça pour survivre, je continuerais encore. Je pose une main protectrice sur mon ventre. Ouais, faire pénitence… Si ça peut continuer à servir mon personnage. C’est pour le mieux. Je continue de pleurer en silence.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
may the lord open

avatar


Event n°2 ◊ Madame, que s'est-il passé ? Empty

Event n°2 ◊ Madame, que s'est-il passé ?
par Auteur le Mer 30 Jan - 16:51
Du bout des doigts, Aurora remonta un peu la manche de sa robe et frotta son poignet gauche. La marque rouge laissée par le dispositif de contention du Centre Médical avait presque entièrement disparu. Elle était soulagée d’être de retour dans la familiarité du Centre Rouge. Ici, elle n’avait pas besoin de cacher son visage aux médecins lui intimant d’écarter les jambes (elle peinait à voir le rapport entre ce check-up médical et gynécologique complet et son poignet cassé, mais s’y était pliée sans protester – c’était loin d’être le premier depuis son arrivée au Centre Rouge). Elle ne connaissait pas tout le monde, bien sûr, mais ses consoeurs en rouge, au moins, et les Tantes, la connaissaient, lui rendaient la sensation d’être elle-même. Pour cette raison, elle s’était assise non loin de @Tante Cassandre, qui avait toujours sembler avoir une certaine gentillesse pour elle, pour toute relative qu’elle soit.

Elle n’était pas entièrement au clair sur ce qu’il s’était passé, mais son bref séjour au Centre Médical lui avait permis de glaner quelques informations : pendant la Vente, les Servantes étaient toutes devenues violentes pour une raison mystérieuse, et c’était dans ces circonstances qu’elle s’était blessée. Sous son uniforme, elle était couverte de bleus mais revêtue de nouveau de sa robe rouge, cheveux soigneusement cachés sous un béguin blanc, elle se sentait revenue à la normale : ne restaient qu’une bosse à la tête, presque dissimulée par sa coiffe, et son poignet droit dans le plâtre comme témoignages de ce qu’il s’était passé.

Aurora se sentait relativement calme. Elle flottait encore un peu, peut-être un effet secondaire du dernier cachet qu’on lui avait fait avaler avant de quitter le Centre Médical. En tout cas, elle n’avait aucunement l’envie de pleurer pour le moment. Elle attendait que les choses se décantent et deviennent plus claires.

@Jane prit la parole, et le cœur d’Aurora se serra. Comme d’habitude, sa grande piété transparaissait dans ses paroles, et sa détresse palpable était touchante, mais la cadette avait du mal à partager entièrement son sentiment. L’idée qu’elle ait pu blesser quelqu’un l’horrifiait également, mais c’était difficile de se sentir coupable pour quelque chose qu’elle ne se rappelait pas avoir commis. Elle avait l’habitude des trous dans sa mémoire, mais cette fois-ci, elle ne se sentait pas responsable de ce qui était arrivé. Jamais elle n’aurait choisi de mordre quelqu’un de son plein grès. Elle passa la langue sur ses dents : le goût mentholé du dentifrice lui revint en bouche, propre, neutre. @Destagger prit la suite. Aurora se fit la réflexion qu’elle n’envisageait peut-être pas le drame d’une manière assez religieuse. Elle attendit que @Tante Iliana lui donne à son tour la parole :

« Béni soit le fruit. Tout ce que je voudrais, c’est que peu importe ce qui s’est… emparé de nous, ça n’arrive plus jamais. J’ai peur que quelqu’un ait voulu nous blesser, nous et tout Aberdeen, et je ne comprends pas pourquoi. »


Peut-être réfléchissait-elle trop, peut-être aurait-elle dû laisser ces questions aux gardiens, aux anges, aux hommes. Elle devait, comme Jane le lui avait suggéré, faire entièrement confiance au Seigneur, afin de se rassurer… et d’expier, s’il y avait quelque chose à se faire pardonner ?

« Peut-être pourrions-nous prier ensemble pour la guérison des personnes blessées, et la protection du Seigneur ? »


Elle se laissa glisser de sa chaise pour se mettre à genoux, comme les Tantes le leur avaient appris. Elle avait besoin de ce geste rituel pour trouver un état d’esprit convenable.
Revenir en haut Aller en bas

Tante Iliana
may the lord open

Tante Iliana

( pseudo ) : ODAYA OCHAVEN. Ou Floriane, Flo, as you wish.
( célébrité ) : Charlize Theron, la plus belle.
( multicomptes ) : Noa Joyner, eh oui, je n'ai pas été raisonnable du tout.
( arrivée à Aberdeen ) : 18/11/2018
( messages ) : 530
( tickets ) : 1245
( patronyme ) : Autrefois, elle n'était pas Tante, elle était simplement femme. Mais cet autre nom, elle l'a depuis bien longtemps laissé de côté, synonyme d'une vie dont elle n'avait pas envie. Qu'elle détestait et maudissait.
( âge du personnage ) : 43 années au compteur. Des années de servitude, de gratitude envers Dieu et sa grandeur.
( emploi ) : Elle travaille au Centre Rouge, elle éduque ces femmes vêtues de rouge, qui permettront aux générations suivantes de repeupler cette planète. Elle protège et sauve les âmes perdues, qui tentent de fuir un passé corrompu.
( localisation ) : Sans doute au Centre Rouge ou dans l'une des demeures de la ville, veillant sur ses protégées, ses véhicules de l'amour et de la maternité.

Event n°2 ◊ Madame, que s'est-il passé ? Empty

Event n°2 ◊ Madame, que s'est-il passé ?
par Auteur le Sam 9 Fév - 12:38

Soyons fortes
under his eye

 

( 30 novembre 2018 )
C’était un moment difficile pour tous. Que ce soit pour les hommes, absents, en train d’essayer d’arranger la situation, ou pour les femmes, présentes dans le Centre. Elles avaient beau être nombreuses, ensembles, soudées dans cette situation difficile, ça restait pour autant un moment à passer. Leurs mémoires allaient, pendant longtemps encore, se souvenir de ce jour, de cette douleur et des visages tordues par une rage indescriptible. Cette bave rouge, sanguinolente, qui baignait dans les bouches des servantes, restait un souvenir horrible, donc beaucoup se serait passé avec un grand plaisir. La première a parlé fut Jane. Une servante douce, docile, qui avait à cœur sa fonction. Enfin, c’était là l’image que les Tantes avaient d’elle. « Jane. » La voix d’Iliana se veut douce, réconfortante, enveloppante. Surtout, il faut qu’elles prennent soin les unes des autres, dans un tel moment, il semble évident que toutes doivent se serrer les coudes, pour pouvoir se relever et continuer à avancer. « Il n’est rien arrivé de grave. » Réponds dans un premier temps la Tante. Elle allait poursuivre, quand elle laissa Destagger, puis Aurora, prendre la parole. « Il y a eu des blessés en effet. Certaines d’entre vous ont été prises d’une folie, qui n’est en rien votre faute. » Elle soupire, peinée par la douleur qu’elle lit sur les visages. « Nous étions là. Nous avons vu que vous n’aviez plus le contrôle de vos esprits et de vos corps. Personne ne vous tient rigueur de ce qu’il s’est passé. » D’une démarche chaloupée, elle passe entre les corps, entre les femmes, serrant quelques mains, embrassant quelques jeunes femmes. Elle se veut maternelle, présente, comme elle l’a toujours été, bien qu’elle était beaucoup plus touchée par cette histoire qu’elle ne le laissait apparaître. Inquiète pour les jeunes femmes et les conséquences mentales que pourrait avoir cet événement. « Je suis d’accord avec Aurora, prier est une bonne idée. » Et puis, peut être que ça permettrait à certaines de se relaxer.

_________________

( every rose has torns )
je prendrai soin de vous, aujourd'hui, demain, ou dans vingt ans. Et sans que vous le sachiez, sans que vous ne puissiez le voir, je serai dans votre ombre, là, pour veiller..



#990066
Revenir en haut Aller en bas
https://praisedbe.forumactif.com/t268-il-n-y-a-aucune-peine-qui-ne-soit-pas-necessaire-iliana

Neolina Crawley
may the lord open

Neolina Crawley

( pseudo ) : Ludies
( célébrité ) : Aja Naomi King
( multicomptes ) : Gardien Ward
( arrivée à Aberdeen ) : 25/11/2018
( messages ) : 207
( tickets ) : 679
( patronyme ) : Neolina Crawley bientôt Odair.
( âge du personnage ) : 26 ans

Event n°2 ◊ Madame, que s'est-il passé ? Empty

Event n°2 ◊ Madame, que s'est-il passé ?
par Auteur le Dim 17 Fév - 10:41
Pourquoi est-ce qu'elle était ici ? Elle savait que cela n'apporterai probablement rien, vu que personne ne savait ce qui s'était passé, alors si c'était pour entendre les gens raconter encore des conneries de possession et compagnie, ce n'était pas la peine de se déplacer, et pourtant voilà qu'elle se trouvait-là. Probablement plus pour faire honneur à son futur mari qu'autre chose. Pour l'instant tout ce qui se disait était plutôt ennuyé : bien sûr que les Servantes s'inquiétaient de ce qu'elles avaient pu faire, c'était normal, c'était totalement justifié, mais poser toute la même question aller prendre toute la journée pour la même réponse : tout le monde avait bien vu qu'elles n'étaient plus elles-mêmes et donc personne ne leur en tiendrait rigueur. Elle aurait préféré qu'elles entrent toutes dans le vif du sujet, essayer de comprendre le comment.Pourquoi que les Servantes, ça ça serait faire évoluer les choses. Mais, elle savait que dans ce foutu monde, ce n'était pas comme ça, il fallait faire la petite femme fiable et faible, il fallait jouer le jeu de la pauvre chose traumatisée. Il fallait néanmoins qu'elle dise quelque chose en retour.

 «Béni soit le fruit. Je comprends vos inquiétudes, mais je suis d'accord avec Tante Illiana, personne ne peut vous en vouloir, il n'y aurait que les aveugles- et encore- pour ne pas avoir vu que vous n'étiez pas dans votre état normal. Personne ne peut vous en vouloir.  Et je ne crois pas avoir vu de réels blessés très grave.»

Non, elle ne dirait pas que la prière, elles pouvaient toutes se le mettre dans le derge, de un c'était vulgaire, de deux, ça serait forcément mal pris. Mais punaise, ça lui donnait envie de toutes les secouer : en quoi une prière allait arranger les choses ? Néanmoins, elle ferait ce qu'on lui dirait et même avec le sourire. Un joli petit sourire qui illuminait son visage, parfois. Heureusement qu'elle avait appris à mentir, aujourd'hui cela lui était vital dans ce monde de fou.

 «Si je puis, me permettre, quel le dernier souvenir avant cet... incident, que vous ayez ? Est-ce que c'est quelque chose que vous avez en commun ? Ou une sensation, une odeur particulière ? Cela pourrait  nous aiguiller sur ce qui a pu arriver, et pourquoi seules, les Servantes, ont été touchées. Ne seraient-ce pas des renseignements précieux pour les Gardiens et leur enquête ?» Elle se tut quelques instants avant de continuer  «Des fois parler tous ensemble, aide à faire revenir un peu la mémoire, parait-il. »

En face en face avec un Gardien, chacune leur tour, cela ne serait pas pareil, elle en était certaine. Elle espérait juste que personne ne prendrait cette question mal, car, réellement, sans mensonge, elle voulait aider, elle voulait comprendre. Cela lui semblait si irrationnel,  si incompréhensible, et elle avait envie de savoir si son idée d'hypnotisation, ou quelque chose dans ce goût-là pouvait se révéler vraie !

_________________
texte texte
Revenir en haut Aller en bas

Invité
may the lord open

avatar


Event n°2 ◊ Madame, que s'est-il passé ? Empty

Event n°2 ◊ Madame, que s'est-il passé ?
par Auteur le Mar 19 Fév - 22:47

Event 2
30 novembre 2018


Tante Illiana rassura Jane rapidement. Fort heureusement, elle n’avait blessé personne durant cet étrange accès de rage. Elle leur expliqua également que certaines personnes avaient été blessées mais sans préciser qui avait été blessé et surtout, qui avait frappé les autres. Cela inquiéta Jane : peut-être était-elle coupable mais que les Tantes cherchaient à les protéger en leur cachant la vérité ? Même si le mensonge était un péché, il n’aurait pas été particulièrement blâmable si c’était pour protéger le plus grand nombre et, surtout, des apprenties comme elles qui étaient particulièrement faibles et vulnérables.

Une jeune femme qu’elle n’avait jamais vue, servante en activité posa la même question qu’elle et se repentit d’avance. C’était, Jane en était persuadée, la meilleure chose à faire à ce stade. Ensuite, Aurora proposa de prier. Elle acquiesça à cette proposition et ne put s’empêcher de se réjouir en voyant la jeune fille chercher à se réconforter dans la prière. Elle était contente de voir que, malgré ce qui s’était passé, Aurora n’avait pas abandonné et continuait dans sa démarche face à sa foi, parfois encore un peu fragile.

- C’est une excellente idée. Prions ensemble, cela nous éclairera. Tout ceci est une épreuve qui nous est imposée, nous devons surmonter cela ensemble dans Sa lumière. Il ne nous éprouve jamais plus que ce que nous pouvons supporter.

Elle répondit ensuite à une autre femme inconnue mais, cette fois, en gardant les yeux baissés. Sa tenue montrait qu’elle n’était pas une servante. Elle ne savait pas exactement à quel groupe de la population elle appartenait mais dans le doute, Jane préférait se montrer respectueuse et ne pas risquer la grossièreté.

Elle tâcha de se rappeler le moment précédent son réveil après la frénésie. Elle rassembla ses souvenirs avec ses difficultés, malheureusement, il ne restait pas grand-chose de cette expérience.

- Hum… je me rappelle que j’ai senti un liquide dans ma gorge avant de… perdre le contrôle je suppose, je ne me souviens de rien après cela. Pourtant, à ce moment, je n’étais pas occupée à boire, je me concentrais sur la cérémonie. Cela vous aide t-il ?


Revenir en haut Aller en bas

Invité
may the lord open

avatar


Event n°2 ◊ Madame, que s'est-il passé ? Empty

Event n°2 ◊ Madame, que s'est-il passé ?
par Auteur le Sam 23 Fév - 21:36
A genoux sur le plancher ciré, tête inclinée, Aurora laissa échapper un long soupire de soulagement, tel un ballon qui se dégonfle, quand Tante Iliana dit à haute voix ce qu’elle avait espéré entendre depuis le début : que rien de ce qui était arrivé n’était sa faute. Elle se laissa toucher par la voix douce de la Tante, parce que c’était exactement le baume dont elle avait besoin. Tante Iliana pouvait faire peur, parfois, parce qu’elle incarnait l’autorité et la justice, mais la majorité du temps, elle trouvait un point d’appui rassurant en elle et sa foi absolue en le système, quand tout autour d’elle-même semblait lui échapper. Quand Tante Iliana l’approuva même publiquement, les épaules d’Aurora se relachèrent tandis que la culpabilité qui lui étreignait le cœur depuis son réveil disparaissait. Absoute, pardonnée, soulagée, encore une fois, comme seules les Tantes les plus expertes pouvaient le lui offrir. Elle s’était sentie tellement honteuse, le matin même, quand elle s’était réveillée menottée à son lit d’hôpital ! Toutefois, elle n’avait pas réussi à se sentir responsable pour ce qui était arrivé pour autant : qu’on lui dise désormais que ce n’était pas la peine était un grand soulagement.

Plusieurs femmes autour d’elle l’avaient imitée et étaient désormais en prière, selon leur rang : Servantes agenouillées, Epouses assises, les autres debout toutes les mains simplement jointes devant elles. Aurora trouvait un certain soulagement dans la posture familière, même si son plâtre l’empêchait évidemment de joindre les mains. C’était inconfortable, particulièrement pour les genoux, mais c’était un retour à la normale, presque une posture de transition, tant elle était utilisée pour les punir après le moindre évènement indésirable.

Une voix s’éleva tandis qu’elle fixait toujours le sol, s’efforçant de prier avec le plus de conviction possible pour éloigner ses doutes. Aurora l’écouta, puis la réponse de Jane. Elle-même avait déjà répondu à un Gardien le matin-même, et elle n’était pas bien sûre de ce qu’elle pouvait apporter, mais si elle se concentrait sur les paroles de sa camarade… Oui, elle sen rendit compte qu’en cherchant une image plus qu’une sensation, elle pouvait remonter plus loin dans ses souvenirs qu’elle n’avait cru.

Dans un craquement de genoux, elle se rassit sur sa chaise, puis répondit à son tour, cherchant du regard qui avait posé la question en premier lieu : « Je venais de pleurer un peu, pourtant soudain mes yeux m’ont paru secs, ils piquaient, et puis… Je ne crois pas avoir bu quelque chose, ni m’être mordu les lèvres ou les joues, mais il y avait un goût de sang dans ma bouche. Mais je ne sais pas vraiment, ensuite c’est tout noir. Vous croyez que nous avons été empoisonnées ? »

Cette dernière phrase était sortie de sa bouche presque malgré elle, conséquence logique et implacable de ce qu’elles venaient d’évoquer. Pourtant, c’était stupide de demander, quand on avait du faire ce genre de test sur elle au Centre Médical. Elle se demandait simplement si on en partagerait jamais les résultats avec elle.


Revenir en haut Aller en bas

Noa Joyner
may the lord open

Noa Joyner

( pseudo ) : ODAYA OCHAVEN. ou Flo.
( célébrité ) : Rosie Tupper
( multicomptes ) : Je ne cèderai pas à cette tentation. Enfin j'espère !
( arrivée à Aberdeen ) : 29/08/2018
( messages ) : 1122
( tickets ) : 1998
( patronyme ) : Noa Rose. Prénom donné par ses parents, non de son père. Désormais, elle est Joyner, femme d'un Gardien. Un nom qui l'identifie, mais qui n'est rien pour autant.
( âge du personnage ) : 25 ans. Quelques années au compteur, quelques années passée à vivre à Aberdeen, dans une paix et un confort inégalable.
( emploi ) : Aucun. Elle est l'épouse d'un gardien, c'est suffisant.
( localisation ) : A l'Eglise, chez son mari, le Gardien Joyner. Celui qui fait de sa vie un véritable paradis, jour après jour. Elle ne le remercia jamais autant pour la chance qu'il lui donne au quotidien.

Event n°2 ◊ Madame, que s'est-il passé ? Empty

Event n°2 ◊ Madame, que s'est-il passé ?
par Auteur le Lun 25 Fév - 18:29

Soyons fortes
under his eye

 

( 30 novembre 2018 )
Noa était présente. Comme toutes les femmes et les filles d'Aberdeen. Peut être que toute la totalité du village n'était pas là, mais vu la salle et le monde présent, Noa en doutait fortement. Elle n'avait jamais vu autant de femmes dans la même pièce, ni même en période de célébration ou à la messe. C'était assez exceptionnel, mais triste à la fois. Il n'y avait donc que dans la douleur qu'ils se regroupaient... Ou alors était-elle juste pessimiste ce jour là ? Elle n'en savait trop rien. C'était bizarre comme situation. Presque inquiétant. Elle craignait le futur, espérait que tout ceci ne se reproduirait jamais. Sans vraiment savoir à quoi s'attendre, ni même si elle pouvait formuler un tel souhait. Etait-elle en droit de souhaiter cela ? Ou son évanouissement lui ôtait cette possibilité ? Ou se posait-elle trop de questions ? Elle n'en savait trop rien à vrai dire.
Noa, comme sans doute beaucoup d'autres femmes avait été très inquiète face à ce qui s'était passé. Comment les servantes avaient-elles pu agir de la sorte ? Qu'est-ce qui s'était passé ? Avaient-elles toutes été empoisonnées ? S'était-il passé quelque chose de grave ? Y avait-il eu un mauvais sort ou un mauvais esprit ? Noa ne savait pas quoi penser. Ni quoi faire en réalité. C'était étrange. Déroutant. Inquiétant également. Etait-elle encore en sécurité aux côtés des servantes ? Bien sûr, elle ne voulait pas s'inquiéter ou penser à tord être en danger aux côtés d'êtres qui, d'habitude, étaient adorables. D'autant que ces êtres là donnaient la vie pour la communauté, une place hautement respectée.

C'est pourquoi, le matin même, Noa avait été à l'hôpital, pour être bénévole aux côtés des malades, aux côtés des victimes des servantes, mais aussi des servantes blessées lors de la Vente. Elle avait voulu aider, être utile. Ce n'était peut être pas grand chose, mais elle estimait que c'était nécessaire. Et puis, peut être qu'elle pouvait aider. Même un tout petit peu, non ?
Alors elle resta là, aux côtés de toutes les autres femmes, pour aider. Pour ne pas avoir peur, pour être utile et pour permettre à tous d'aller mieux. Beaucoup de monde était là. Beaucoup de femmes étaient inquiètes. Pouvait-elle vraiment les aider ?

Dans la foule, elle reconnut le visage d'@Aurora, qu'elle avait croisé à la clinique. Devait-elle la rassurer ? Ou ne pouvait-elle pas le faire, par respect pour un quelconque secret médical ? Avait-elle le droit de faire le lien entre l'hôpital et les malades qu'elle y voyait ? Dans le doute elle préféra rester muette. Mais, en position de prière, elle envoya ses pensées les plus douces et les plus positives à toutes les femmes présentes. Ce n'était peut être rien, mais timide, elle ne savait pas comment faire autrement. En tout cas, pour le moment.

_________________


a night under the stars
and we'll be happy.

#cc99cc
Revenir en haut Aller en bas
https://praisedbe.forumactif.com/t37-douce-enfant-que-deviens-tu-noa

Contenu sponsorisé
may the lord open



Event n°2 ◊ Madame, que s'est-il passé ? Empty

Event n°2 ◊ Madame, que s'est-il passé ?
par Auteur le
Revenir en haut Aller en bas
 
Event n°2 ◊ Madame, que s'est-il passé ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Expo : Matelotage et peintres marins
» Boule et Bill fêtent leurs N'os d'Or
» Agnès : 07/09/2011 : Et si on montait à Paris ?
» DECES DE MADAME MOHAMMEDI FATNA
» Visite du Château de St Privat (Gard)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Aberdeen :: Partie évents-
Sauter vers: