AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 


 Event n°3 ◊ curiosité
under his eye

 :: Aberdeen :: Partie évents

may the lord open

Jacob

( pseudo ) : Staff de Praised Be.
( célébrité ) : Inconnu
( arrivée à Aberdeen ) : 21/07/2018
( messages ) : 188
( tickets ) : 382
( patronyme ) : Jacob.
( âge du personnage ) : L'âge de l'univers.
( emploi ) : Diriger le monde
( localisation ) : Partout, nulle part.

Event n°3 ◊ curiosité Empty

Event n°3 ◊ curiosité
par Auteur le Sam 23 Mar - 21:28

curiosité funèbre
under his eye


23 mars 2019
Le calme était revenu en Aberdeen. Un calme olympien, qui avait permis à tous de retrouver leurs esprits, de reprendre leur vie. Chaque habitant s'était habitué et avait commencé à oublier. Dans l'ombre, bien sûr, les Gardiens continuaient à enquêter. Ils faisaient leur métier, à l'ombre, sans inquiéter la population. Une population qui continuait à vivre, qui évoluait, accueillait de nouveaux habitants et se développait.
Une ville qui avait donc repris un rythme beaucoup plus tranquille, habituel, sans rien qui ne se démarquait.

Il est vrai que, peut être, ce calme aurait dû en alerter plus d'un. Peut être que c'était un signe précurseur, un signe qui criait que le pire était à venir. Est-ce que quelqu'un l'avait senti venir ? Est-ce que l'un des habitants s'y attendait ? C'était une question à laquelle personne n'avait réellement de réponses. La seule chose qu'ils savaient, choquait l'entièreté de la ville.
Elle était douce, jeune, naïve. C'était une jeune demoiselle connue pour son attachement à la communauté. Une jeune Servante qui avait grandi à Aberdeen, qui s'était elle-même engagée en temps que Servante. Une jeune femme qui, toute sa vie durant, avait prêché les idéaux de la communauté. une fidèle, une croyante, une élève modèle. Qui diable aurait cru que son corps, à son tour, serait le lieu d'un suicide infâme ?

Les Tantes, comme les Servantes, personne, ne comprenait. Personne. Que s'était-il passé ? Des rumeurs circulaient, des oreilles écoutaient. On murmurait dans les rues que ce n'était pas normal. Une rumeur ne se décrochait pas des lèvres, une rumeur racontant qu'elle ne s'était pas suicidée. Mais qui avait raison ? Qui le savait réellement ? La scène, dramatique, se déroulait sur la place du village. Sur la place centrale d'Aberdeen, un cordon de gardiens, en son centre, une tenue rouge, facilement reconnaissable et, tout autour, rumeurs et effarements, se concurrençaient.



Comme toujours, pas de minima/maxima de lignes, pensez juste à privilégier des actions.
Vous êtes encouragés à être acteurs de cet évent, n'oubliez pas que tout action doit être cohérente, n'hésitez pas à aller voir le staff pour vous en assurer.  Event n°3 ◊ curiosité 432096020
Un évent se faisant en groupe, nous vous demanderons d'espacer vos réponses, ainsi merci de laisser 2 réponses entre vos propres réponses I love you

Une péripétie arrivera chaque semaine - sauf indication contraire - amusez vous bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

may the lord open

Gardien Ward

( pseudo ) : Ludies
( célébrité ) : Alexander Vlahos
( arrivée à Aberdeen ) : 01/09/2018
( messages ) : 839
( tickets ) : 2125
( patronyme ) : Gethin Ward
( âge du personnage ) : 26 ans
( emploi ) : Gardien

Event n°3 ◊ curiosité Empty

Event n°3 ◊ curiosité
par Auteur le Dim 24 Mar - 18:53
Les choses suivaient leur cours dans la ville qui était redevenue tranquille. Mais il se demandait quand … quand est-ce qu’il y aurait un nouveau triste évènement, présage ?! Par ce que c’était logique, les « méchants » n’étaient pas arrêtés alors cela recommencerait forcément ! Il soupira doucement, continua ses activités quotidiennes jusqu’à ce qu’on vienne l’alerter –avec son binome- qu’il y avait eu un nouveau drame. Encore. Un nouveau suicide, mais cette fois ce n’était pas logique. Comment quelqu’un qui s’était porté volontaire, qui aimait sa ville finissait comme ça ? Il n’avait beau ne pas connaitre la nature humaine, cela paraissait juste improbable. Il était bon observateur. Un sourire peut dire beaucoup de choses, ainsi que toutes les mimiques faciales, corporelles, il se servait de tous ces repères pour savoir de quel « ton » usait son interlocuteur. Logique, lorsqu’on ne comprend pas les sentiments, lorsqu’on les interprète mal, lorsqu’on a du mal à situer l’ironie, le sarcasme et tout ce genre c’était juste vital. Et elle, elle avait toujours été perçue, même par lui comme quelqu’un d’heureux. Alors non. Il y avait un souci.

Est-ce qu’il s’était passé quelque chose ? Ou alors, est-ce que tous/certains des autres suicident, comme celui-là n’en étaient pas, comme il y avait eu quelques rumeurs. D’ailleurs, ces rumeurs recommençaient, il pouvait entendre les badauds tandis qu’un cordon de gardien était présent. Comment est-ce qu’ils devaient agir ? Première chose, stopper probablement toutes ces rumeurs autant que possible avant que la paranoïa s’emplisse la ville. Avant que cet ennemi invisible, quel que soit son plan, puisse gagner une partie, ou même avancer son pion. Il déglutit, difficile. Comprendre… Oui, comprendre ce qui s’est passé. Un suicide, ici, avec tous ces gens peut-être que quelqu’un avait vu, entendu quelque chose. Juste quelques mots. Un début de piste. Il se racla difficilement la gorge, inspira avant d’essayer de dire d’une voix assez forte :

« Est-ce que quelqu’un a vu ou entendu quelque chose ? Même une dispute dont vous ne connaitriez pas les protagonistes pourrait être une potentielle piste… Qui a découvert le corps, et à quelle heure exactement ?!»

Il espérait qu’un médecin arriverait rapidement histoire de pouvoir dire l’heure de la mort, pour qu’ils puissent tous être aiguillés. Calmer les esprits, il ne devait pas oublier ça, mais ce n’était pas franchement son fort, pas pour l’instant du moins. Pour l’instant, même si « calme » n’était pas le mot, l’heure n’était pas à la révolution ou aux cris, juste à la curiosité….

_________________
texte texte
Life ain't lived in black and white !



Event n°3 ◊ curiosité K7nUd9dr_o
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://praisedbe.forumactif.com/t62-gethin-never-give-up

Invité
may the lord open

avatar


Event n°3 ◊ curiosité Empty

Event n°3 ◊ curiosité
par Auteur le Lun 25 Mar - 20:58

23 mars 2019
L
Event n°3

Avec d’autres apprenties, Jane était très enthousiaste. Elle faisait sa première sortie en ville. Parmi elles, certaines avaient déjà fait quelques sorties mais cela n’entachait en rien le plaisir. Sortir un peu du Centre Rouge amenait un peu de diversité bienvenue. L’objectif était de leur faire découvrir les rues d’Aberdeen afin qu’une fois Servante, elle puisse remplir leur tâche du mieux possible, sans se perdre et en utilisant les chemins les plus courts. Au passage, on en profitait également pour leur présenter les boutiques et leurs enseignes en image.

C’était pour Jane un moment important qui permettrait peut-être de la sortir de toutes ses réflexions sur Aberdeen. Ses doutes devenaient de plus en plus envahissants et elle peinait chaque jour plus à les faire taire rapidement.

Jane revêtit donc sa tenue d’apprentie avec un manteau d’extérieur qui lui couvrait presqu’entièrement le corps. Elle plaça ses ailes sur son visage et alla rejoindre les Tantes qui devaient encadrer la sortie. Elles quittèrent ensuite le Centre en direction d’Aberdeen.

Elles traversèrent quelques rues en s’arrêtant pour que les Tantes puissent présenter les lieux. Celles-ci les faisaient également souvent faire une pause afin de leur faire des remarques sur leur façon de marcher ou leur alignement. Petit à petit, elles s’approchèrent de la place de la ville. A son approche, les visages arboraient des mines renfrognées ou inquiètes et les passants ne parlaient qu’en chuchotant.

Avec ses ailes, Jane ne voyait rien de tout cela et c’est donc en toute innocence qu’elle arriva devant le cordon de gardiens. Elle releva légèrement la tête pour connaitre la raison de l’arrêt de la procession. Elle vit alors la robe rouge et ne put retenir une exclamation d’horreur :

- Oh ! Pauvre âme perdue ! Que lui est-il arrivé ?
Revenir en haut Aller en bas

Invité
may the lord open

avatar


Event n°3 ◊ curiosité Empty

Event n°3 ◊ curiosité
par Auteur le Mar 26 Mar - 8:23
Rompre le contratUne journée calme et paisible. Je finis de me coiffer avant de prendre mes affaires pour sortir. J’avais besoin de prendre l’air. Depuis l’annonce des fiançailles j’avais besoin plus que jamais de prendre l’air, de respirer et de fuir. Fuir quoi ? Le regard de mon père, de ma mère… De tout le monde. J’irais sûrement au quartier Ocre aujourd’hui… Ou pas. Je n’avais pas envie de planifier aujourd’hui. Je laisserais mes pieds décider tout seuls quoi faire aujourd’hui. Et même si je n’aimais pas spécialement la foule… Peut-être qu’aujourd’hui elle pourrait me faire tout oublier ? Juste être comme les autres ? Je ne savais pas. Je retiens un bâillement et me mis en route en me frottant les yeux.

Je m’approchais du centre-ville et mon regard tomba sur les fantômes rouges qui hantaient les rues. Un bruit inhabituel me fit obliquer dans sa direction, je marchais à pas vif dans cette direction le visage neutre. Au vu de l’attroupement… Des Gardiens ?! GETHIN ! Je me dépêchais de me frayer un chemin à travers les personnes même si je détestais leurs contacts. Gethin ?! Est-ce qu’il allait bien ? Je le vis avec les siens et un soupir échappa à mes lèvres. Mon regard se porta sur le cadavre. Oh… Un fantôme s’en était allé. Je tournais la tête vers l’une des servantes (@Jane). Sa question me fit lever un sourcil.

« Elle est morte. Et soit elle s’est suicidée, soit on l’a tué et on a essayé de faire passer ça pour un suicide. »

Expliquais-je calmement. La mort… C’était quelque chose de fascinant. J’observais le corps avec attention. Je la connaissais de réputation petite agnelle de cette servante. Qu’est-ce qu’il lui était arrivée ? Avait-elle comprit quelque chose ? Avait-elle été tué ? Je fronçais davantage les sourcils en essayant de capturer le regard de Gethin pour voir… Est-ce qu’il avait des informations ? Je sentais mon cœur battre trop fort. Excitation ? Ou peur ? Aucune idée ? Mais ce cadavre affiché à la vue de tous… C’était comme… un violent coup de poing.
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas

Invité
may the lord open

avatar


Event n°3 ◊ curiosité Empty

Event n°3 ◊ curiosité
par Auteur le Mar 26 Mar - 10:07

Curiosité
event 3
William le savait. Il n’était pas dupe, il savait que quelque chose se tramait dans l’ombre, quelque chose de peut-être pire encore que ce qu’ils connaissaient. Depuis les événements de la Vente, les choses avaient semblé revenir à la normale, même si le Gardien avait été témoins de certains incidents, ceux-ci n’étaient pas d’une importance capitale, ils n’avaient guère d’impact sur la vie d’Aberdeen. Mais aujourd’hui, c’était différent, il en avait la certitude. Il se trouvait dans la maison des Stagger quand on vint le prévenir qu’un drame venait de se jouer sur la place du village, il devait donc s’y rendre de toute urgence et il cessa aussitôt toutes ses activités pour se précipiter sur place. Encore un suicide, lui avait-on dit, une jeune Servante dévouée à la communauté, enrôlée depuis son plus jeune âge. Quand il apprit cela, le cœur du Gardien battit un peu plus vite. Pitié, faites que je ne la connaisse pas, car il avait déjà croisé bien des Servantes, il connaissait certains visages qui s’étaient déjà donnés la mort – seulement de vue, en revanche – et sa plus grande hantise était de connaître l’une des suicidées. Et depuis ce qui était arrivé à la Servante des Stagger, William n’était plus tranquille, il ne parvenait à dormir sur ses deux oreilles. Il parvint sur les lieux et en sa qualité de Gardien, il réussit à s’approcher au plus près de la scène. Il parvint à jeter un coup d’œil en direction du corps allongé, une étendue rouge sur le sol dallé, et malgré lui, poussa un soupir. Il ne la connaissait pas. William aperçut le Gardien Ward et lui fit un signe de la tête. Depuis leur discussion à la réunion des Gardiens, il avait l’impression de le comprendre un peu plus, même s’il demeurait toujours sur ses gardes. « Connaît-on son identité ? » lui demanda-t-il avant toute chose. Puis, en voyant la foule grossir, il reprit « Je m’occupe de retenir les curieux » tandis que l’autre se lançait dans un interrogatoire.

Tout en balayant les lieux du regard, William se dirigea vers un petit groupe et entendit une jeune femme expliquer que soit elle s’était suicidée, soit il s’agissait d’un meurtre. Il se figea. Un meurtre, ici ! Impossible. « Pas de conclusion hâtive, nous ne savons encore rien » rétorqua-t-il sèchement, ne voulant surtout pas semer la panique et la confusion au sein de la population locale. Et puis, alors qu’il dévisageait les Servantes pour noter leurs réactions, il reconnut une Servante et il tressaillit. C'était elle, la Volontaire, le grand mystère du Centre rouge. Ils s’étaient rencontrés quelques temps plus tôt, elle lui avait brièvement raconté qu’elle avait rejoint le Centre par conviction. Et lui, bien sûr, n’avait pas compris. Néanmoins, il fit semblant de ne pas la connaître, personne ne devait remarquer qu’ils se connaissaient.

mars 2019
⇜ code by bat'phanie ⇝
Revenir en haut Aller en bas

may the lord open

Gardien Ward

( pseudo ) : Ludies
( célébrité ) : Alexander Vlahos
( arrivée à Aberdeen ) : 01/09/2018
( messages ) : 839
( tickets ) : 2125
( patronyme ) : Gethin Ward
( âge du personnage ) : 26 ans
( emploi ) : Gardien

Event n°3 ◊ curiosité Empty

Event n°3 ◊ curiosité
par Auteur le Jeu 28 Mar - 21:16
Il salua à son tour le Gardien Joyner avant d’hausser les épaules et secouer un peu la tête «Je n’ai pas plus d’informations que toi. Je suis arrivé il n’y a pas si longtemps que ça. » Et plus doucement «Pour l’instant le plus important, ça va être d’éviter les rumeurs, les racontars et compagnie ! Et que les petits curieux émettent des hypothèses ou s’approchent trop du corps.» Il tourna la tête, essayant de trouver Ollie du regard peut-être que son binôme en saurait un peu plus. De « loin », la silhouette de la jeune femme ne lui disait rien. Etait-ce une servante qui était dans une des familles fondatrices ? Etait-ce une qui avait été offert à l’un des gardiens ? Etait-ce quelqu’un qui n’était pas une servante mais à qui on avait revêtit ces habits-là ? Il n’en savait rien mais la voix du Gardien Joyner attira son attention lorsqu’il parla de conclusion hâtive et qu’il aperçut sa sœur dans ledit petit groupe. Ce n’était pas possible ! Elle allait finir par s’attirer de réels ennuis, pourtant elle connaissait les règles…. Les choses à dire ou pas. Il ne savait pas ce qu’elle avait dit, mais il pouvait en deviner les grands contours en la connaissant et avec ce qu’avait dit son comparse gardien. Il hésita quelques instants mais finalement restant à sa place. Après tout Grace était grande, elle connaissait les risques, les règles, il fallait qu’elle s’assume ! Il ne pouvait pas la protéger tout le temps et surtout pas lorsqu’il y avait autant de témoins. Il continua donc à observer la foule essayant de repérer des comportements suspects, des gens qui voudraient en profiter pour foutre la merde, ou c genre de choses.

_________________
texte texte
Life ain't lived in black and white !



Event n°3 ◊ curiosité K7nUd9dr_o
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://praisedbe.forumactif.com/t62-gethin-never-give-up

may the lord open

Sebastian Fletcher

( pseudo ) : Ludies
( célébrité ) : Asa Butterfield
( multicomptes ) : Neolina & Gardien Ward
( arrivée à Aberdeen ) : 24/02/2019
( messages ) : 109
( tickets ) : 366
( patronyme ) : Sebastian Fletcher
( âge du personnage ) : 17 ans

Event n°3 ◊ curiosité Empty

Event n°3 ◊ curiosité
par Auteur le Ven 29 Mar - 21:47
ALLL BY MYSSEELLFFFF. Pitié, faite que cette chanson sorte de sa tronche ! VA de rétro sale chanson ! Non, elle était bien chantée tout ça, mais ce n’était pas franchement son genre de chanson, et malheureusement il ne pouvait pas écouter une autre chanson pour oublier celle-là, alors elle tournait en boucle, la garce ! Aujourd’hui, il faisait en tour en ville, histoire de s’ennuyer autant que ce soit en respirant de l’air frais – et effectivement franchement pas trop pollué-. Il faudrait qu’il demande quels sports ils pratiquaient par ici, par ce qu’il ne voyait pas de ballons, pas de gens qui faisaient du jogging, ni rien de tout cela. Ouais, objectif de la journée : trouver quelqu’un – une bonne âme – à qui causer et lui poser cette question, si possible quelqu’un qui semblait taillé pour le sport. Avec un peu de chance, on ne lui répondrait pas que c’était à force de porter des sacs de farine, par ce que ce genre de muscu, ce n’était pas quelque chose qui lui plairait.

Il fut assez surpris de voir un attroupement ! Tiens, était-ce un miracle ?! Est-ce qu’il se passait enfin quelque chose dans cette prison sans barreau ? Il se dirigea donc vers …. Disons l’attroupement et grimaça un peu en comprenant ce qu’il se passait, mais n’empêche qu’il était fasciné et qu’il frétillait presque d’excitation d’assister à quelque chose comme ça ! Lui qui était fan de thriller, d’esprit criminal et de ce genre de choses, il assistait peut-être à quelque chose…. D’inédit. Non, il ne se réjouissait pas de la mort de cette jeune femme qui d’ailleurs avait probablement dû se tuer par dépit de cette vie merdique. Cela lui paraissait logique après tout ! Seulement la jeune Ward qui se trouvait non loin de lui sans qu’il l’ait remarqué ne semblait pas de cet avis. « Pourquoi vous dites ça ?» demanda-t-il intrigué et surtout très curieux, avant qu’elle ne soit reprise par un gardien. Il fronça les sourcils, il avait bien envie de lui répliquer quelque chose à cet homme en noir, mais il n’était pas sûr que ce soit judicieux. « Elle émettait, je suppose, juste une possibilité M’sieur le Gardien. Vous le dites bien, on ne sait pas ce qui s’est passé, mais en regardant la rigidité cadavérique vous pourrez déjà savoir vers quelle heure elle est morte non, ou avec sa température corporelle, ce genre de trucs. » Ca c’était vraiment un truc qu’il adorait, parler de ce genre de choses, émettre des hypothèses bien que ce soit la première fois qu’il ait à faire à un vrai « mort », d’habitude c’était plus en faisant des jeux e rôles grandeurs natures, ou en lisant regardant diverses séries. « S’est-telle débattue ? Est-ce qu’il y a des traces de peau sous ses ongles, ou des bleus ce genre de choses ? Enfin, pardon, je suis désolé, je suis trop curieux.» Il grimaça se rendant compte un peu trop tard de son erreur, et juste au cas où il glissa. «Je voulais simplement vous aider. » Ce qui était plutôt vrai.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
may the lord open

avatar


Event n°3 ◊ curiosité Empty

Event n°3 ◊ curiosité
par Auteur le Mer 3 Avr - 21:58
C’était un jour en apparence ordinaire. L’idéal pour tenter une petite promenade en ville pour se changer les idées, car ce foutu quotidien était revenu trop vite. Malgré de nombreux drames, la ville était vite redevenue calme, peut-être un peu trop. Les regards évitent de se croiser, et beaucoup d’yeux restent rivés au sol. Les ombres au sol semblent avoir plus de vies que la réalité, et les boutiques proposent toujours les mêmes styles de produits. Alors, pas de vitrines intéressantes à regarder, pas de jolis sourires à croiser, pas de discussion sur un bout de trottoir : Aberdeen. La ville des âmes fantômes, perdues dans un temps passé. C’est ce que Joe se disait alors qu’il marchait tranquillement, observant tous ces gens habillés, comme lui, dans des tons similaires. Jolie vision digne de la Corée du Nord que de voir toutes les petites fourmis travailler pour le soit disant bien commun. Mais quelque chose ne semblait pas tourner rond au Royaume des fils de Jacob. Une petite foule grandissante s’était formée à quelques dizaines de mètres de Joe, et naturellement, il s’avança jusqu’à la retrouver. Du haut de ses 1m96 il n’avait pas besoin de s’avancer beaucoup pour voir par dessus tous les autres. Calme, il analysait ce qui se passait autour de lui, redoutant un éventuel mouvement de foule. Mais tout le monde semblait plutôt préoccupé par le spectacle que les gardes essayaient de cacher. Peu semblaient vouloir bouger, préférant murmurer et lancer des regards inquiets les uns vers les autres, comme si la réponse se trouvait parmi eux. Joe repéra quelques visages familiers, dont Grace en charmante compagnie et, un peu plus loin, son frère. Mais pour l’instant, il préférait rester en retrait, car les gardiens semblaient déjà sur le coup, séparant des citoyens, parlant à d’autre… Ce n’était pas le moment de se faire remarquer plus que ça ou de rejoindre un groupe ! C’était d’ailleurs étonnant de voir Grace ici, elle qui était censée faire attention à l’image qu’on avait d’elle, ah lala…

Il ne fallut pas longtemps à Joe pour comprendre ce qui c’était passé : une servante était morte. Encore une. Cela ne s’arrêterait donc jamais ? Joe commençait à se demander s’il ne s’agissait pas d’un acte pur de résistance venu de l’extérieur. Lui qui s’était dit que les pauvres s’étaient toutes réellement suicidées, peut-être s’était-il trompé lourdement. Tout le monde autour de lui semblait sur la même longueur d’onde : celle là n’avait aucune raison de mourir. Lui ne la connaissait pas du tout, mais il ne doutait pas des mots qu’il entendait autour de lui. Joe eut l’envie immédiate de partir loin de ce pauvre corps innocent. Contrairement à d’autres, il n’essayait pas de voir à travers la foule. Des cadavres, il en avait vu assez comme ça !
Revenir en haut Aller en bas

may the lord open

Tante Iliana

( pseudo ) : ODAYA OCHAVEN. Ou Floriane, Flo, as you wish.
( célébrité ) : Charlize Theron, la plus belle.
( multicomptes ) : Noa Joyner, eh oui, je n'ai pas été raisonnable du tout.
( arrivée à Aberdeen ) : 18/11/2018
( messages ) : 530
( tickets ) : 1245
( patronyme ) : Autrefois, elle n'était pas Tante, elle était simplement femme. Mais cet autre nom, elle l'a depuis bien longtemps laissé de côté, synonyme d'une vie dont elle n'avait pas envie. Qu'elle détestait et maudissait.
( âge du personnage ) : 43 années au compteur. Des années de servitude, de gratitude envers Dieu et sa grandeur.
( emploi ) : Elle travaille au Centre Rouge, elle éduque ces femmes vêtues de rouge, qui permettront aux générations suivantes de repeupler cette planète. Elle protège et sauve les âmes perdues, qui tentent de fuir un passé corrompu.
( localisation ) : Sans doute au Centre Rouge ou dans l'une des demeures de la ville, veillant sur ses protégées, ses véhicules de l'amour et de la maternité.

Event n°3 ◊ curiosité Empty

Event n°3 ◊ curiosité
par Auteur le Lun 8 Avr - 9:18

curiosité funèbre
under his eye


Pourquoi ? C'était la question qui revenait le plus souvent dans l'esprit d'Iliana. Pourquoi ses filles disparaissaient-elles les unes après les autres ? Cela faisait plusieurs mois désormais que le calme et la paix étaient revenus à Aberdeen. Plusieurs mois qu'ils pouvaient profiter d'une certaine sérénité. Etait-ce naif de penser que tout ceci s'était donc, au vu du calme présent, arrêté ? Iliana n'en savait rien, mais elle préférait, et de très loin, que ça ne se reproduise pas. Jamais.
Ce n'était pourtant pas supposer arriver. Aujourd'hui, comme plusieurs fois par mois, les Tantes étaient de sorties avec certaines servantes en formation, afin de leur faire découvrir la ville, de leur apprendre à circuler dans les quartiers de cette dernière, de leur faire profiter du marché. Bref, elles faisaient leur role : leur apprenait à vivre dans la communauté qu'elles allaient rejoindre. Pourquoi ce jour-là, retrouvaient-ils une pauvre âme ? Morte ? Ce n'était pas compréhensible. Inenvisageable. Cette jeune femme, cette servante au service de la communauté, connue pour sa foi et son comportement, ne pouvait pas se donner la mort. Au fond d'elle-même, Iliana tentait de se persuader que ce n'était pas possible. Que ce n'était pas envisageable, que quelque chose avait dû se produire. Bien sûr, elle ne remettait pas en cause les constatations qui allaient être faites, elle se doutait bien que les Gardiens feraient correctement leur travail. Bien sûr, elle ne pouvait pas imaginer ce qu'il s'était passé dans l'esprit de la défunte, mais aucune raison, aucune, n'expliquait ce comportement, ce choix si définitif.
Le coeur brisé, par la perte d'une de ses filles, Iliana avait du mal à garder son calme. Ce n'était pas compréhensible. Pourquoi ? Comment ? Elles qui faisaient tout pour que les servantes s'intègrent au mieux dans la communauté, pour qu'elles prennent leur rôle à coeur et en comprennent les enjeux, pourquoi leurs filles disparaissaient de la sorte ? Cela faisait bien trop longtemps désormais qu'ils entendaient parler de suicide. encore et toujours. Iliana ne tolérait plus de trouver, régulièrement, des cadavres des demoiselles qu'elle avait eu en formation. Elle ne comprenait pas comment c'était possible. Ni même pourquoi. Elle ne souhaitait pas que ça se passe ainsi. Au contraire, elle souhaitait que tout aille au mieux, qu'elles puissent être protégées par la communauté et qu'elles s'y sentent libre d'y évoluer. Pourquoi se donnaient-elles la mort ?
Iliana ne le disait pas, ne l'acceptait pas, mais elle ne croyait pas. Pas une seule seconde, qu'il s'agisse d'un suicide.

Elle préférait pour autant ne rien dire, persuadée de ses mauvaises pensées, persuadée de n'avoir pas le droit de penser de la sorte et, culpabilisant déjà, à ne pas croire les constatations qui étaient, dans un premier temps, faites.
Alors, pour s'occuper l'esprit, elle regroupa les jeunes servantes, celles encore en formation et ainsi sous son autorité directe. Puis, quand ce fut fait, elles et quelques unes de ses collègues éloignèrent les servantes déjà en poste. Il était temps que tous s'écartent de la défunte et la laisse respirer. La laisse se reposer.

_________________

( every rose has torns )
je prendrai soin de vous, aujourd'hui, demain, ou dans vingt ans. Et sans que vous le sachiez, sans que vous ne puissiez le voir, je serai dans votre ombre, là, pour veiller..



#990066
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://praisedbe.forumactif.com/t268-il-n-y-a-aucune-peine-qui-ne-soit-pas-necessaire-iliana

may the lord open

Aiden Myers

( pseudo ) : ODAYA OCHAVEN. Oui je ne suis pas raisonnable.
( célébrité ) : Ansel Elgort
( multicomptes ) : Noa Joyner et Tante Iliana.
( arrivée à Aberdeen ) : 25/02/2019
( messages ) : 112
( tickets ) : 320
( patronyme ) : Ansel Elgort, homme de la classe moyenne.
( âge du personnage ) : 19 ans.
( emploi ) : Palefrenier dans une des fermes de la famille Bandry.
( localisation ) : Dans les écuries et/ou les fermes de la famille Bandry.

Event n°3 ◊ curiosité Empty

Event n°3 ◊ curiosité
par Auteur le Lun 8 Avr - 9:27


évent 3 : curiosité

il n'y a rien de plus triste que la mort


C'était un jour comme un autre, en théorie du moins. Pourtant, à la différence de la veille ou de l'avant-veille, Aiden n'allait pas au Quartier Vert, pour y travailler. Ca ne l'empêchait pas d'avoir des choses à faire, des bêtes à soigner, ou des enclos à nettoyer, mais comme une fois par semaine, il allait au marché de la ville. Pour prendre de quoi nourrir ses bêtes, changer quelques brosses, ou simplement échanger quelques denrées avec d'autres vendeurs. En temps que palefrenier, bien sûr, il ne vendait pas grand chose, mais il lui arrivait de répondre à quelques demandes de ses employeurs, ou de son chef d'écurie. Et, bien sûr, Aiden n'avait ni le caractère, ni la place sociale pour s'élever contre une directive. Ainsi, il faisait et cela ne lui posait aucun problème. Il avait compris qu'il devait agir correctement et surtout, au mieux pour la communauté. Ca lui semblait important. Nécessaire en réalité. Il ne souhaitait surtout pas faire des vagues et n'en voyait pas l'intérêt. De plus, sortir de son écurie, bien que n'étant pas une de ses habitudes, ne lui ferait pas de mal. Il ne doutait pas d'être en capacité d'agir et de faire ce qu'il fallait. Il l'avait toujours fait.

Il avait donc pris la route du centre de la ville, dès son réveil. Les check-points passés lui permettaient d'entrer dans le coeur d'Aberdeen et de découvrir ses commerces. Un petit endroit plein de vie, où des femmes de toute catégorie, se mélangeaient aux femmes de la ville. C'était toujours surprenant pour lui, qui ne voyait que très peu de femmes dans son quotidien, de voir autant de robes et de couleurs variées. Oh, il s'habituait très vite, il ne lui fallait que quelques secondes, bien que ça soit toujours surprenant. le premier coup d'oeil pouvait piquer un peu les yeux. Pourtant, ce ne fut pas les couleurs, cette fois-ci, qui l'interpellèrent. Ce fut les cris, l'agitation, l'inquiétude et la peur, palpables. Que s'était-il passé ? Les servantes, pour certaines, pleuraient, des Gardiens accouraient de partout. Quelles étaient les raisons d'une telle agitation? Il ne savait pas ce qu'il se passait et s'en inquiétait. Est-ce que sa famille allait bien ? Il ne pouvait, évidemment pas, partir à contre courant, risquer de gêner tout le monde, pour s'en assurer, mais il l'espérait. Il prendrait de leurs nouvelles par la suite.
En attendant, les rumeurs commencèrent à naître et bien que loin de la scène (et désirant en rester le plus loin possible), il comprit qu'une servante avait été retrouvée, morte. Il signa, priant que Dieu accueille son âme perdue, malgré l'acte terrible qu'elle semblait avoir commis. Que s'était-il passé ? Comment ? Pourquoi ? Ce n'était pas du tout quelque chose qu'il comprenait... Surtout que cela faisait plusieurs mois que la ville était calme, alors pourquoi maintenant ? Il balaya la foule des yeux, avant de tomber sur un visage qu'il connaissait, celui de @Sebastian Fletcher. Il s'en approcha, doucement. Avant de prendre la parole. "Bénis soit le fruit." Commença-t-il, avant de très vite enchaîné. "Que se passe-t-il ?" Se permit-il de demander, d'une voix douce et respectueuse, tout en étant très inquiet. Après tout, il ne savait pas qui avait été retrouvé mort.



_________________

Il nous guide et nous guidera. Je le crois.
- et toi ?

#3399ff
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

may the lord open

Jacob

( pseudo ) : Staff de Praised Be.
( célébrité ) : Inconnu
( arrivée à Aberdeen ) : 21/07/2018
( messages ) : 188
( tickets ) : 382
( patronyme ) : Jacob.
( âge du personnage ) : L'âge de l'univers.
( emploi ) : Diriger le monde
( localisation ) : Partout, nulle part.

Event n°3 ◊ curiosité Empty

Event n°3 ◊ curiosité
par Auteur le Lun 8 Avr - 9:37

curiosité funèbre
under his eye


23 mars 2019
Les bruits se faisaient entendre, partout, tout autour de chaque individu présent. Les rumeurs commençaient à enfler, toutes plus présentes au fur et à mesure que le temps passait. Meurtre. Suicide. Certains reconnaissaient la demoiselle, certains se questionnaient sur les raisons qui aurait pu la pousser à agir de la sorte. Car oui, malheureusement, tous les Gardiens n'étaient pas arrivés à temps et tous n'avaient pas trouvé un drap à lui jeter sur le visage. Il s'était passé un certain temps, avant qu'elle ne soit couverte, protégée du regard indiscret, malsain, de certains citadins. Pourtant, trop tard, le mal était fait.
La demoiselle, retrouvée morte sur le bitume, était connue de toutes les servantes, en formation comme en poste, connue des Marthas, des Epouses et de tous les hommes. Car la jeune fille, véritable héroïne du quotidien, était native d'Aberdeen, avait prit la voie des Robes Rouges volontairement et, depuis, n'avait jamais failli à sa tâche. Elle était l'exemple que tout le monde suivait, elle était la fille dont tous parlaient, elle était celle à qui il fallait ressembler. Véritable icône de Gilead, c'était elle que l'on voyait sur les affiches de propagande en dehors d'Aberdeen, elle qui faisait office de Vierge dans cette autre version de la Bible. Elle qui, au-delà de tout soupçon, représentait avec fierté la philosophie de la ville. Bien sûr, avant elle il y en avait eu d'autres, des prudes, des croyantes, des femmes qui avaient collées parfaitement à la vision de Gilead, mais elle avait marqué les esprits de la ville. Tous l'avaient au moins, une fois, croisée.

Et maintenant, la voilà étendue sur le sol de la ville qui l'avait choyé, sans vie.
Incompréhension.

Des rumeurs qui s'élèvent, une colère qui se fait sentir et, rapidement, aux Gardiens habituels, des hommes que l'on craint de voir arriver, débarquèrent. Reconnaissables par leurs visages camouflés, leurs uniformes d'un noir de jais, leurs mains gantées et les armes sur leur poitrail, les Yeux étaient sortis de leur cachette. Les Yeux, ces prédateurs, ces gardiens du Royaume, ceux qui s'en prenaient aux traitres, avaient été appelés à la rescousse. Des servantes reculèrent, des Marthas se regroupèrent, tous avaient peur de cette unité d'élite, connue pour sa violence et son caractère sanguinaire. Pourquoi étaient-ils présents ?
Si, comme les Gardiens se tuaient à le dire, il n'y avait rien de grave, ils ne pouvaient pas en dire plus, ou s'ils se contentaient d'éloigner la population, pourquoi l'Oeil avait-il envoyé ses soldats ?

Suspicion, crainte, haine, des émotions terriblement néfastes commencèrent à prendre la foule. A la secouer. La peur, la terrible peur, commençait à ronger les rangs de la foule qui, malgré les précautions des Gardiens, ne cessait d'augmenter.
Et forcément, les Yeux, les Gardiens, les forces de l'Ordre, elles aussi, ne cessaient d'augmenter, afin de compenser.

Les soignants finirent par arriver. La voiture médicale, reconnaissable, fendit la foule et se gara au plus près du corps. Dont descendirent deux médecins, deux infirmiers et un brancard. Ils y glissèrent la jeune femme.

Et, sans se retourner, l'emmenèrent dans leur camion, afin de s'occuper de cette dernière au Centre Médical, bien loin des yeux indiscrets.
C'est la seringue, tombée du brancard, s'écrasant sur le sol, en miles morceaux, qui inquiéta certaines personnes, au première loge.
Comment une servante pouvait avoir accès à une seringue ? Et déjà, qu'est-ce que c'était ? Les femmes n'avaient aucune idée de ce dont il s'agissait - au-delà des étrangères, munies d'une certaine culture, dont elles se passèrent de vanter les mérites - mais certains hommes, éduqués, laissèrent filer le mot. Inquiétant les femmes qui ne connaissaient pas sa signification. Inquiétant ceux et celles qui, ignorants, y voyaient là une arme et, une preuve qu'elle ne s'était - certainement pas - suicidée.



Comme toujours, pas de minima/maxima de lignes, pensez juste à privilégier des actions.
Vous êtes encouragés à être acteurs de cet évent, n'oubliez pas que tout action doit être cohérente, n'hésitez pas à aller voir le staff pour vous en assurer.  Event n°3 ◊ curiosité 432096020
Un évent se faisant en groupe, nous vous demanderons d'espacer vos réponses, ainsi merci de laisser 2 réponses entre vos propres réponses I love you

Une péripétie arrivera chaque semaine - sauf indication contraire - amusez vous bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
may the lord open

avatar


Event n°3 ◊ curiosité Empty

Event n°3 ◊ curiosité
par Auteur le Mar 9 Avr - 13:46

Curiosité
event 3
William sentait comme un bourdonnement dans sa tête, alors qu’il mesurait l’ampleur de ce qui était en train de se jouer en cet instant. Il tâchait de garder son sang-froid, de faire ce que l’on attendait de lui, mais il était fatigué, il se sentait tellement impuissant, tellement exténué ! Fatigué non pas d’être faible, mais d’avoir été fort trop longtemps. Alors, il fit ce qu’il savait faire de mieux, calmer la foule et interpeller ceux qui risquaient de compromettre cette tranquillité, comme cette jeune femme qui expliqua qu’il s’agissait soit d’un suicide, soit d’un meurtre. Le Gardien était un être pacifiste qui désapprouvait toute forme de violence, de haine, mais il ne supportait pas que l’on répande des rumeurs infondées qui risquaient de mettre à mal le calme. William fit volte-face en direction d’un jeune homme qui venait de s’exprimer, prenant la défense de la jeune femme blonde. William n’aimait pas qu’on lui tienne ainsi tête, pas en public en tout cas. « Et vous êtes... ? » il l’avait sûrement déjà croisé en ville, mais il ne se rappelait plus de son nom. Sans doute était-ce mieux ainsi, et William se concentrait toujours sur son boulot, pas sur les noms à retenir. Il s’éclaircit un peu la gorge avant de reprendre « Il y a une différence, je crois, entre émettre des hypothèses pour faire avancer l’enquête et répandre la peur et l’inquiétude auprès de la population » il le gratifia d’un regard noir pour le dissuader d’insister, avant de se retourner pour se concentrer sur la scène. Il était un Gardien, à lui de faire régner l’ordre, cette fonction lui incombait, même s’il la trouvait détestable.

Il se radoucit néanmoins quand le jeune homme s’excusa de ne vouloir qu’aider et il haussa les épaules. On ne lui avait pas demandé d’enquêter, il n’avait pas de réponse à lui fournir, alors il se contenta de répondre « Restez en dehors du périmètre » mais il n’eut pas le temps de faire davantage asseoir son autorité car déjà, un silence de cathédrale s’élevait, alors que des Yeux arrivaient. Même William recula d’un pas, comme s’il les craignait, comme s’il avait quelque chose à se reprocher. Ils prendraient le relais, il le savait, et il n’était pas certain que ce soit une bonne idée. La même question le hantait et hantait sûrement les esprits des autres, pourquoi eux, pourquoi maintenant ? Un simple suicide, un de plus. Les Yeux ne se déplaçaient pas, normalement. William sentit son sang se glacer dans ses veines – ce n’était pas un simple suicide, pas cette fois. Après qu’on eut emmené le corps de la Servante, une seringue bascula du brancard pour venir s’écraser sur le sol. William était tout proche, il ne rata pas une miette de la scène. « Qu’est-ce que... » il jeta un coup d’œil autour de lui avant de lancer un regard à l’adresse du Gardien Ward. Ils n’étaient certes pas amis, mais en cet instant, il était le visage le plus ami de l’assemblée, et William se raccrocha à lui. « Ecartez-vous » ordonna-t-il sans que cela ne soit nécessaire, car la plupart des civils présents avaient reculé. Il fallait préserver cette preuve, la mettre en sécurité.      

mars 2019
⇜ code by bat'phanie ⇝
Revenir en haut Aller en bas

Invité
may the lord open

avatar


Event n°3 ◊ curiosité Empty

Event n°3 ◊ curiosité
par Auteur le Mar 9 Avr - 17:27
Curiosité Je ne dis rien de plus et me recroquevillais mentalement sur moi-même. Compris… je ne dirais plus rien… Je baissais légèrement la tête, presque effrayée par le gardien. Je n’allais rien dire de plus aujourd’hui. Mais néanmoins j’observais avec attention la scène, il y avait la tante Iliana et une pensée insidieuse se glissa sous mon crâne. Pourquoi ce n’était pas elle qui était morte ? Vraiment. Pourquoi cette femme ? Et pourquoi ce démon respirait encore près d’elle. Je la détaillais en silence. Sans plus faire attention à ce qu’il se passait autour de moi, jusqu’à ce qu’on me bouscule pour laisser passer l’ambulance. Je reportais mon attention sur le corps. Et je vis quelque chose tomber et se briser au sol. Hein ?! C’était quoi ça ?

J’aurais aimé m’avancer un peu, pour mieux voir… Mais cela attirerait l’attention et mon frère pourrait en pâtir et ça c’était fors de question. Il fallait que je redevienne discrète… J’observais la scène avant de reculer presque d’un bond quand le @Gardien Joyner s’approcha à nouveau, beaucoup trop proche à mon goût. Eh là ! On ne vous avait jamais appris à demander avant de vous approcher si proche que ça d’une dame. Techniquement, il y avait aussi Sebastian que j’avais entendu me défendre et poser de drôle de question, mais je n’osais pas m’avancer à nouveau pour lui poser des questions. Une femme trop proche d’un homme alors qu’elle était fiancée… C’était mauvais. Par contre j’aurais aimé voir ce qu’il y avait à côté de la morte. J’entendis d’autres femmes murmurer sans savoir ce que c’était. Je sentis mon cœur s’emballait, la panique de la foule commençait à monter trop rapidement à mon goût. Je fis un pas en arrière en essayant de chercher une échappatoire, j’avais la désagréable impression d’être une biche aux abois. Je sentis mon souffle s’emballer au même rythme que mon cœur. Il fallait que je fuis et rapidement.
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas

Invité
may the lord open

avatar


Event n°3 ◊ curiosité Empty

Event n°3 ◊ curiosité
par Auteur le Dim 14 Avr - 16:42

La mort de Jane
L
Event n°3

Jane entendit les bruits courir dans la foule. Elle-même connaissait le mot seringue puisqu’elle venait d’un monde où celles-ci étaient courantes. Certains envisageaient le meurtre, elle pensa à la drogue. Elle savait que les junkies s’injectaient des substances dont ils devenaient rapidement dépendants. Mais pourquoi une Servante en aurait eu besoin ?

La foule s’agitait de plus en plus malgré les appels au calme des Gardiens et Jane se mit à trembler. Oppressée par toutes les personnes qui l’entouraient, elle regarda dans les toutes les directions, les pupilles dilatées. Elle aperçut le gardien qu’elle avait croisé au Centre Rouge. Elle ne connaissait même pas son nom et ne le connaîtrait jamais. La vie qu’elle avait choisie la garderait à tout jamais éloignée des personnes qu’elle pouvait apprécier, la garderait éloignée des hommes.

Dieu avait fait la femme pour qu’elle accompagne l’homme. Pourquoi donc était-ce pêché dans certains cas et pas dans d’autres ? Les réflexions se bousculaient dans sa tête. Elle sentait un bourdonnement dans ses oreilles. Les incohérences se bousculaient : la mortification des corps, les filles forcées à devenir apprenties, la surveillance, les injustices.

Tout cela n’avait pas le moindre sens si elle ne se sentait pas mieux. Elle était venue pour obtenir la rédemption après la mort de son enfant mort-né. Elle ne l’avait pas obtenue et, au vu des suicides des Servantes, elle ne l’obtiendrait jamais. Cette dernière mort en était la confirmation. Cette jeune femme avait été parfaite et pourtant, elle était allongée sur le sol, mordant le bitume comme un chien écrasé sur l’autoroute.

Elle envia le chien. Elle regarda la route.

Lentement, elle quitta la foule. Elle ignora les injonctions des Tantes à revenir dans le groupe. Ensuite, elle pressa le pas. Elle ne voulait pas qu’on la rattrape, elle ne voulait pas qu’on la ramène. Elle n’avait qu’un seul objectif : la rivière.
Elle n’hésita pas et se laissa tomber dans l’eau sans même prendre sa respiration. Elle s’écrasa dans l’eau froide sans bruit et ressentit un engourdissement presque immédiat. Ses vêtements se collèrent à sa peau et, les yeux grands ouverts, elle prit une grande inspiration, cherchant un provoquer la noyade. L’eau s’insinua dans ses poumons. Elle fut emportée par le courant, tache rouge dans l’eau grise.

Est-ce qu’elle se débattit pour s’en sortir ? Peut-être. Est-ce qu’elle regretta ? Surement.

Son corps gonflé et bleuté serait retrouvé plus tard, plus en aval. Certainement un autre drame qui secouerait Aberdeen.

A combien d’entre eux la ville pourrait-elle résister ?

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
may the lord open



Event n°3 ◊ curiosité Empty

Event n°3 ◊ curiosité
par Auteur le
Revenir en haut Aller en bas
 
Event n°3 ◊ curiosité
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [curiosité] Cimetières et sépultures et photographies.
» Une curiosité historique en Indochine
» [Curiosité] Actes établis en deux temps
» [Event #3] Trêve ∇▲ feat. Min Ki
» EVENT#6 - PARTIE II • LE JAUNE ET LE NOIR

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Aberdeen :: Partie évents-
Sauter vers: