AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 


 Event n°2 ◊ tornade rouge
under his eye

 :: Aberdeen :: Partie évents

may the lord open

avatar

( pseudo ) : Staff de Praised Be.
( célébrité ) : Inconnu
( arrivée à Aberdeen ) : 21/07/2018
( messages ) : 155
( tickets ) : 291
( patronyme ) : Jacob.
( âge du personnage ) : L'âge de l'univers.
( emploi ) : Diriger le monde
( localisation ) : Partout, nulle part.


Event n°2 ◊ tornade rouge
par Auteur le Jeu 29 Nov - 20:38

les ombres
under his eye


Il s’était passé quelques temps depuis les funérailles des servantes. Des jours, des semaines, un temps qui est passé calmement et qui a permis aux esprits de redescendre. De se rassurer. De reprendre leur routine. Les citadins ont ainsi repris le cours de leur vie, sans se soucier de ce qu’il s’était passé. Oh, bien sûr, les premiers jours ont été difficile pour tout le monde, l’inquiétude attrapait tous les cœurs et tétanisait tous les corps, mais ils s’y sont faits. Et doucement, la vie est redevenue toute aussi calme à Aberdeen. Les Yeux eux, ont continué de travailler, d’enquêter et dans l’ombre des citadins, des portes s’ouvrent, des comptes sont vérifiés et des personnes sont interrogées.  
Au sein de la ville, par contre, un événement de plus grande importance s’est préparé. Un événement réunissant les femmes d’Aberdeen. Un événement où, elles seules, sont maîtresses de la situation. La Vente aux Enchères.
Ce jour-là, les Servantes en dernière année de formation sont vendues aux Épouses. Leur parcours au sein du Centre Rouge leur aura permis d’apprendre, d’évoluer, de savoir ce qu’elles se doivent de connaître pour prendre soin de leur corps, pour pouvoir donner un enfant à un couple et pour pouvoir, toujours, permettre à la communauté d’évoluer. Il est donc temps, pour chacune d’entre elle, de grandir, de servir et de, peut-être, sûrement, donner un enfant à la ville. Mais avant, elles passeront sous l’œil aiguisé de chaque Épouse et seront débattues pour leur qualité. Viendra ensuite l’achat, avant d’être répartie dans leur première maison.

Pour cet événement, les Épouses sont réparties dans un grand amphithéâtre, sur la scène, les servantes seront présentées, dans une tenue blanche, dont toutes les coutures sont rouges sang et leurs ailes, présentes sur leurs têtes, seront les seules à être aussi rouge que la tenue qu’elles porteront par la suite. Les épouses peuvent choisir d’être, ou non, accompagnées de leurs servantes, de leurs filles, des femmes de leurs gardiens. Les servantes en formation, sont là aux côtés des Tantes afin de permettre la bonne gestion de la Vente. Les hommes, quant à eux, assurent la sécurité de l’endroit. Maris et Commandants sont les bienvenus, mais ils n’ont aucun droit de parole sur la Vente, seule décision réservée aux femmes.

Ainsi, la Vente venait de s’ouvrir. L’amphithéâtre, noir, laissait alors entrer les épouses et leurs accompagnants, les Tantes et les servantes en formation aidant à la bonne répartition des participants. Les servantes formées, quant à elles, attendaient sagement en coulisse leur tour de monter sur l’estrade.



informations
Nous posterons l'avancée de l'évent à chaque fin de semaine, afin de permettre à l'évent d'avancer régulièrement.
Il n'y aucun ordre de passage. Vous pouvez répondre autant de fois que vous voulez, éviter juste de répondre entre vous et privilégiez les interactions avec les autres membres.

Vous avez à votre disposition le jet de dés idées afin de mettre en place des péripéties dans l'évent (à lancer dans le flood des évents).
Vous pouvez, si vous le souhaitez, jouer un éphémère d'évent, qui mourra du coup à la fin de l'évent.

tous les personnages sont les bienvenus, n'hésitez donc pas à poster I love you

Bon jeu parmi nous et amusez vous bien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

may the lord open

avatar

( pseudo ) : Ready
( célébrité ) : Nastya Zhidkova
( multicomptes ) : Destagger
( arrivée à Aberdeen ) : 25/11/2018
( messages ) : 98
( tickets ) : 173
( patronyme ) : Grace Benedicte Ward
( âge du personnage ) : 21 ans
( emploi ) : Fille de Commandant
( localisation ) : Dans la maison des Ward, dans sa chambre


Event n°2 ◊ tornade rouge
par Auteur le Jeu 29 Nov - 21:49
Je finis de me préparer avec soin, mère insiste pour que tout soit parfait. Tsss… je n’ai pas envie d’y aller. Mais puisqu’on m’y oblige. Je n’aime pas cette vente. Les Servantes sont quand même des êtres humains ! Pas des espèces de vaches ou du bétail qu’on peut vendre. C’est pas des… Je soupire et finis d’enfiler mes gants le visage sombre. Je fais des efforts, je suis même coiffée comme il se doit. Ma mère me réclame et je la rejoins en boudant. Du moins intérieurement. En fait, ça me fait peur cet endroit. Ce grand Amphithéâtre vide me fait froid dans le dos. Je n’aime pas ça.

J’avance aux côtés de ma mère en observant autour de moi avec une certaine gêne. Je ne veux pas être ici, il y a trop de monde. J’enfonce mes mains dans les poches de mon manteau avant de m’asseoir avec prudence près de ma mère qui s’installe avec sourire sur sa chaise. Comment elle peut sourire ? C’est horrible ce qu’on fait ici ! Je retiens un sourire en me mordant les joues. Je triture le bout de ma manche. Je m’enfonce doucement dans mon siège pour éviter de me faire voir et éviter de parler aux gens. Comment on peut cautionner ça ? C’est des êtres humains. Je sais que dieu tout ça… Mais là c’est non. J’en ai presque envie de pleurer. Je détourne le visage en essayant de voir s’il y a des gens humains ici. Il y a d’autres servantes en rouge… Est-ce qu’elles sont heureuses de revivre ça ? J’en doute… Est-ce qu’elles sont comme mes parents ? Convaincus que tout cela est bien ? J’en ai aucune idée. Je m’agite en cherchant aussi des regards que je connais. Peut-être que je pourrais fuir discrètement ma mère si je fais mine que j’ai quelqu’un avec qui parler ? J’espère…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

may the lord open

avatar

( pseudo ) : Ludies
( célébrité ) : Aja Naomi King
( multicomptes ) : Gardien Ward
( arrivée à Aberdeen ) : 25/11/2018
( messages ) : 48
( tickets ) : 89
( patronyme ) : Neolina Crawley bientôt Odair.
( âge du personnage ) : 26 ans


Event n°2 ◊ tornade rouge
par Auteur le Sam 1 Déc - 18:26
Elle avait envie d’hurler, hurler si fort qu’elle en crèverait, qu’elle se briserait les cordes vocales, et tuerait également quelques tympans. Comment est-ce que c’était possible qu’une telle chose arrive ? Comment est-ce que c’était acceptable dans la société, pourquoi tout le monde –ou presque- semblait ravi, alors qu’elle avait juste envie de vomir : de rage, de frustration, de mépris, de dégout. Mais elle devait jouer le jeu, petite sotte qu’elle était. Elle devait jouer le jeu et peut-être qu’elle découvrait d’autres partisans de sa Cause, d’autres personnes pensant comme elle.

En tant qu’Epouse d’un gardien de la famille Stagger, elle était présente, les nerfs à vifs, mais faisant comme si tout allait parfaitement bien. Elle devait se contenir. Elle devait faire en sorte que tout se passe bien, qu’on ne la découvre pas –qui elle était réellement-, surtout pas Cooper. Elle s’installa donc à une place près de la famille Stagger, la place qu’on lui avait indiquée, et il n’y avait plus qu’à attendre que le spectacle commence. Elle pensait aux Servantes présentes, à ce qu’elle avait déjà vécu, elle pensait à celles en formation qui voyait ce qui les attendait, mais surtout elle pensait à celles qui seraient mises en vente, car elles allaient dans une famille inconnue, car leur nouvelle « vie » commencerait alors. Neolina ferma les yeux quelques instants, espérant qu’elle ne s’en rendrait pas malade, elle se sentait frissonner, alors elle resserra un peu son écharpe autour de son cou, ce n’était pas le moment de tomber malade, cela impliquerait beaucoup trop de choses, surtout pour Cooper. Elle chercha d’ailleurs pendant quelques instants où était situé son futur mari histoire de se rassurer, de se donner un peu de baume au cœur. Il était là. Au moindre souci, serait là. Présent. Elle se sentit pendant quelques instants réconfortée avant de se sentir coupable, comme si, l’espace d’un instant elle avait oublié où elle était et pourquoi elle était-là… d’autant plus que ce n’était pas réellement de l’amour qu’elle avait pour son gardien, c’était autre chose, qu’elle trouvait presque de plus fort.

_________________
texte texte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

may the lord open

avatar

( pseudo ) : ODAYA OCHAVEN. Ou Floriane, Flo, as you wish.
( célébrité ) : Charlize Theron, la plus belle.
( multicomptes ) : Noa Joyner, eh oui, je n'ai pas été raisonnable du tout.
( arrivée à Aberdeen ) : 18/11/2018
( messages ) : 273
( tickets ) : 729
( patronyme ) : Autrefois, elle n'était pas Tante, elle était simplement femme. Mais cet autre nom, elle l'a depuis bien longtemps laissé de côté, synonyme d'une vie dont elle n'avait pas envie. Qu'elle détestait et maudissait.
( âge du personnage ) : 43 années au compteur. Des années de servitude, de gratitude envers Dieu et sa grandeur.
( emploi ) : Elle travaille au Centre Rouge, elle éduque ces femmes vêtues de rouge, qui permettront aux générations suivantes de repeupler cette planète. Elle protège et sauve les âmes perdues, qui tentent de fuir un passé corrompu.
( localisation ) : Sans doute au Centre Rouge ou dans l'une des demeures de la ville, veillant sur ses protégées, ses véhicules de l'amour et de la maternité.


Event n°2 ◊ tornade rouge
par Auteur le Jeu 6 Déc - 13:51

de bon augure


Comme pour tous les événements qui touchaient les servantes, Tante Iliana était de sortie. Bien évidemment, elle s'était chargée de la préparation de chacune des filles qui allaient entrer dans la vie "active". Toutes celles qui, ce soir, étaient soumises à la vente, allaient désormais débuter leur véritable rôle et prendre leurs fonctions. c'était un soir bien différent des autres, un soir où une certaine pression s'exerçaient sur les épaules de chaque jeune fille. Un soir où elles allaient devoir faire de leur mieux pour satisfaire le public, prouver leurs valeurs. Tout leur dossier sera passé en revue, tout leur comportement au sein du Centre pendant leurs années de formation, mais aussi leurs différents résultats lors de cette même formation. Ainsi donc, aucun secret pour les Epouses qui choisissaient de faire venir, dans leur demeure, une parfaite inconnue.
Bien évidemment, les Maris, les Commandants ou encore les Anges et les Gardiens étaient de la partie, accompagnant leurs femmes, leurs épouses, ou sécurisant simplement les lieux. Comme toujours, Tante Iliana, aux côtés des autres Tantes, s'étaient assurées que tout le monde était bien à sa place. Les Anges et les Gardiens leur avaient fait un topo sur la sécurité et ainsi donc, tout devait - normalement - bien se passer. Comme avant chacune des ventes, Iliana était en coulisse, aidant les jeunes femmes à se préparer. Sourire maternel sur le visage, elle rassurait les inquiètes, calmait les nerveuses et félicitait chaque jeune femme pour sa formation et son saut dans le vide. Désormais, leur vie allait complètement changer, ainsi que leurs responsabilités. Il était temps, pour chacune d'entre elles, de devenir l'espoir d'un foyer et de donner, dans un délai de deux ans, un enfant au couple qu'elles allaient servir. Une responsabilité qui leur incombait et qui allait de pair avec leur statut particulier. Une responsabilité pour laquelle elles avaient été formées des années durant. Une responsabilité dont elles allaient, obligatoirement, devoir s'acquitter. En tout cas, Iliana ne s'inquiétait pas. Pour aucune d'entre elles. Toutes avaient été parfaitement formées, il n'y avait donc aucune raison que ça ne se passe pas comme il le fallait.

Avant que le Vente ne commence réellement, Iliana abandonna quelques instants ses protégées, afin de se diriger dans la salle  de réception. Vêtue de son uniforme de Tante - comme à chaque fois, elle portait pour l'occasion un pin's portant l'insigne des Servantes sur sa poitrine, d'un blanc éclatant, signe de la Vente qui allait se dérouler. Elle croisa quelques visages connus, salua quelques personnes et s'arrêta même discuter, enjouée, sourire poli sur le visage. C'était un jour de fête, un jour particulier qui se méritait d'être célébré, rien ne viendrait donc ternir l'humeur de la Tante.

_________________

( every rose has torns )
je prendrai soin de vous, aujourd'hui, demain, ou dans vingt ans. Et sans que vous le sachiez, sans que vous ne puissiez le voir, je serai dans votre ombre, là, pour veiller..



#990066
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://praisedbe.forumactif.com/t268-il-n-y-a-aucune-peine-qui-ne-soit-pas-necessaire-iliana

may the lord open

avatar

( pseudo ) : Ready
( célébrité ) : Dasha Sidorchuk
( multicomptes ) : Grace Ward
( arrivée à Aberdeen ) : 29/09/2018
( messages ) : 268
( tickets ) : 560
( patronyme ) : Joy Meára
( âge du personnage ) : 25 ans
( emploi ) : Servante enceinte d'un mois
( localisation ) : Dans la maison des Stagger


Event n°2 ◊ tornade rouge
par Auteur le Jeu 6 Déc - 16:50
J’ai envie de vomir, de hurler et de pleurer. Et pourtant mon visage reste stoïque. Je veux hurler, je veux vomir, je veux tuer. Je veux voir mes mains maculées de leur sang, je veux entendre leurs gémissements… Je veux protéger ces filles. Ces gosses, parfois qui n’ont pas demandé à être là et que vont acheter d’immondes porcs dégueulasses juste pour leur faire porter leurs gosses. J’ai envie de tout faire péter et moi avec. Sygin avec. Sygin ? C’est le nom de la graine de Sésame que je porte. Aucune idée si c’est un garçon ou une fille, mais Sygin c’est son nom, celui que je lui ai donné en secret et que je ne chuchote que quand je suis seule, quand je lui raconte comment est le vrai monde, quand je lui parle en irlandais que je lui chante des berceuses. Quelque part c’est aussi mon allié, il m’aide à survivre…

Et là si je craque mentalement je dirais que c’est à cause des hormones. J’avance doucement, tranquillement, comme-ci tout allait bien, alors que j’ai mes poings serrés enfoncés dans mes poches. En prime cela me rappelle de très mauvais souvenirs… Mais je ne peux rien faire. Rien dire. Sinon… Je ne veux même pas savoir. J’ai la gorge nouée alors que j’avance lentement et m’assis tout aussi lentement en évitant de regarder la scène, j’observe les gens et me demande combien d’entre eux pensent comme moi. Est-ce qu’il y en a ? J’en sais rien. J’ai envie de me cacher de ne pas être là et de tuer. Je pose mes mains à plat sur mes genoux pour les empêcher de trembler. Je ne suis pas directement près de Madame Stagger. Je suis plus vers les employés de maison. Tant mieux, cela vaut mieux pour tout le monde. En réalité je suis juste à côté de la femme du chauffeur, je lève les yeux vers elle avant de regarder la scène. Courage les filles… J’aimerais vous sauver, mais je peux rien faire.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://praisedbe.forumactif.com/t115-destagger-joy-meara-la-religion-moderne-n-est-pas-une-bonne-chose

may the lord open

avatar

( pseudo ) : Ludies
( célébrité ) : Alexander Vlahos
( arrivée à Aberdeen ) : 01/09/2018
( messages ) : 562
( tickets ) : 1284
( patronyme ) : Gethin Ward
( âge du personnage ) : 26 ans
( emploi ) : Gardien


Event n°2 ◊ tornade rouge
par Auteur le Sam 8 Déc - 11:51
Encore une longue journée qui s’annonçait, chaque évènement « public » était toujours éprouvant pour lui. Mais il devait y aller, il n’avait pas le choix, et puis … c’était toujours intéressant ce genre de cérémonie, après tout, c’était grâce à ce genre de chose qu’il était né, ainsi que son frère et ses sœurs. C’était probablement une bonne chose, bien que vu les années qui avaient passé, il se doutait que Grace resterait le petite dernière ! Sinon comment expliquer que depuis toutes ces années aucune servante n’avait réussi à refaire un gosse ? C’était probablement mieux ainsi, il n’avait pas spécialement envie d’un nouveau bébé dans la famille. Ils étaient bien comme ils étaient, et il n’aimait pas le changement !

Il espérait que cette fois les choses se passeraient mieux, qu’il n’y aurait personne qui viendrait perturber la cérémonie. En tout cas il se tenait prêt à intervenir à la moindre chose étrange. Il regardait un peu partout, son regard s’arrêtant surtout sur sa sœur Grace pour vérifier que tout allait bien pour elle. Il n’était jamais rassuré lorsqu’elle se trouvait dehors au milieu de tant de personnes. Il aurait préféré qu’elle reste à la maison, comme ça, si elle n’allait pas bien, et bien … elle ne serait pas regardée bizarrement. Elle aussi devait faire honneur à leur famille, et il savait à quel point c’était compliqué lorsqu’on était un peu différent. Il la quitta des yeux quelques instants histoire de continuer à observer les alentours, tout ce monde l’oppressait sérieusement et si quelqu’un voulait tenter quelque chose, tous réunis ici, c’était franchement une mauvaise idée, certes la sécurité était presque accrue, mais quand même. Quand on ne sait rien d’un possible ennemi, on fait attention.

_________________
texte texte
Life ain't lived in black and white !



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://praisedbe.forumactif.com/t62-gethin-never-give-up

may the lord open

avatar

( célébrité ) : Isolda Dychauk
( arrivée à Aberdeen ) : 01/10/2018
( messages ) : 98
( tickets ) : 279
( patronyme ) : Aurora Albright
( âge du personnage ) : 20 ans
( emploi ) : Servante en formation
( localisation ) : Centre rouge


Event n°2 ◊ tornade rouge
par Auteur le Sam 8 Déc - 16:35
Dans leurs robes blanches, les Servantes dont la formation s’achevait aujourd’hui avaient l’air de jeunes mariées. Un peu écorchées, les coutures comme imbibées de sang. Pas totalement pures. Mais tout de même. Aurora les regardait, reconnaissant des visages qu’elle avait vu tous les jours à l’heure du déjeuner, sans avoir eu l’occasion de jamais vraiment leur parler. Les Tantes ne laissaient pas les Servantes au début de leur formation beaucoup communiquer avec celles des étages supérieurs du Centre Rouge. Jusqu’à présent, Aurora avait été contente d’être là où elle était, sans trop savoir quels secrets abritaient le second. C’était assez de se concentrer sur elle-même, redécouvrir qui elle était, et réussir à être tout ce que l’on attendait d’elle à Aberdeen. Mais maintenant qu’elle était là… Il y avait comme un frémissement d’excitation dans l’air, et elle se surprenait à souhaiter que les choses avancent pour elle aussi. Percer enfin tous ces secrets, et faire quelque chose de plus de ses journées que les longues leçons du Centre.

Ceci dit, elle ne s’était pas attendue à ce que les Servantes dont la formation s’achevait soient vendues aux enchères. Il devait y avoir quelque chose de plus… spirituel, non ? Pour tout ce qu’elle avait appris jusqu’à présent de la fonction de Servante, l’évènement du jour semblait très commercial. Elle se sentait confuse, et attendait que le déroulement des évènements donne tort à son sentiment de malaise et vienne éclaircir la situation.

En attendant, elle se tenait sage, cherchant des visages familiers dans la foule, ce qui n’était pas aisé à cause de ses ailes. Elles étaient en intérieur et elle s’attendait à avoir bientôt le droit de les enlever, mais en attendant, elle avait retenu sa leçon et les laissait en place. Elle jeta un regard à Tante Iliana, avant de reporter son attention sur les personnes qui défilaient devant elle. Elle était bêtement chargée de tenir l’une des portes de l’amphithéâtre ouverte, mais cette humble tâche lui convenait, lui permettant de voir les gens passer. C’était la première fois qu’elle avait l’occasion de revoir des Servantes croisées lors du funeste enterrement. Elle adressa un petit sourire et un léger signe de la main à @Destagger lorsque celle-ci la dépassa pour s’installer.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://praisedbe.forumactif.com/t175-aurora-i-am-no-bird-and-no-net-ensnares-me#920

may the lord open

avatar

( pseudo ) : dakini
( célébrité ) : Courtney Eaton
( arrivée à Aberdeen ) : 13/10/2018
( messages ) : 42
( tickets ) : 88
( patronyme ) : Frey Lefebvre
( âge du personnage ) : 21 ans
( emploi ) : martha
( localisation ) : maison Stagger


Event n°2 ◊ tornade rouge
par Auteur le Dim 9 Déc - 16:31
On marchait sur la tête. Des siècles et des siècles de lutte pour abolir l'esclavage dans le plus de pays possibles dans le monde. Tous ses combats et ses efforts pour rien, pour voir aujourd'hui les droits de l'Homme bafoués et même massacrés, mutilés, piétinés. Puis ils ont craché sur leur dépouilles qui n'auront jamais de sépulture. Vendre des femmes. A une vente aux enchères. Tels des objets. Ils devaient tous être très contents de cet événement. Les épouses semblaient tellement fières de présider pour une fois. Elles avaient un air encore plus guindé et hautain que d'habitude. Quant aux tantes elles paradaient comme des paons si fières d'exposer leurs nouvelles pouliches. On se croirait au marché à bestiaux. Oui c'est ma jument, j'en suis très fière, je l'ai lobotomisée pendant des mois maintenant elle est prête pour la saillie. Ho vraiment ? Elle a l'air très docile et elle a de bonnes hanches pour enfanter.

Répugnant. Frey en avait la nausée. Il ne fallait pas qu'elle ouvre la bouche au risque de vomir un flot d'insultes. Elle se tenait en retrait, debout, derrière les épouses et les servantes. Dans son dos elle sentait les regards des gardiens. Ils devaient être au comble de la nervosité après les récents événements. Tant mieux. Qu'ils soient tendus comme des slip et qu'ils n'en trouvent plus le sommeil.

Elle fit quelques pas dans la direction de madame la c*** pour lui demander si elle pouvait se rendre utile. Mais avant elle s'approcha de Joy.

"Destagger, tout va bien ? Veux-tu que je t'apporte quelque chose?"

Pour elle ou pour le petit être qu'elle portait dans son ventre. Elle n'en revenait toujours pas de savoir qu'elle était enceinte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://praisedbe.forumactif.com/t215-frey-dum-spiro-spero

may the lord open

avatar

( pseudo ) : ODAYA OCHAVEN. ou Flo.
( célébrité ) : Rosie Tupper
( multicomptes ) : Je ne cèderai pas à cette tentation. Enfin j'espère !
( arrivée à Aberdeen ) : 29/08/2018
( messages ) : 769
( tickets ) : 1281
( patronyme ) : Noa Rose. Prénom donné par ses parents, non de son père. Désormais, elle est Joyner, femme d'un Gardien. Un nom qui l'identifie, mais qui n'est rien pour autant.
( âge du personnage ) : 25 ans. Quelques années au compteur, quelques années passée à vivre à Aberdeen, dans une paix et un confort inégalable.
( emploi ) : Aucun. Elle est l'épouse d'un gardien, c'est suffisant.
( localisation ) : A l'Eglise, chez son mari, le Gardien Joyner. Celui qui fait de sa vie un véritable paradis, jour après jour. Elle ne le remercia jamais autant pour la chance qu'il lui donne au quotidien.


Event n°2 ◊ tornade rouge
par Auteur le Lun 10 Déc - 20:59

les ombres
under his eye


C'était la première fois qu'elle avait le droit d'assister à une Vente. Une Vente.
Une situation dont elle avait, bien entendu, entendu parlé des années durant. Une Vente aux Enchères était un événement qu'elle attendait depuis qu'elle savait qu'elle allait se marier. Noa avait toujours voulu savoir comment ça se passait, comment elles choisissaient les femmes qui porteraient leurs enfants. Elle était curieuse de savoir si c'était un coup de coeur, si c'était des qualités particulières, s'il y avait des choses à savoir, ou pas du tout, si c'était simple, compliqué, s'il y avait des codes. Bref, Noa était toute joie de participer à cet événement et de pouvoir découvrir quelque chose de nouveau, quelque chose qu'elle n'avait encore jamais vu.
En plus, c'était un événement féminin.
Un événement où seules les femmes pouvaient décider.
Le seul même.
Noa attendait ce jour depuis tellement d'années, c'était merveilleux.

Ainsi, ce matin là, elle se leva plus tôt que son mari, toute excitée à l'idée de pouvoir y assister. elle s'était préparée, afin de ne pas faire honte à la famille Stagger et avait attendu que son époux se lève, toutes les corvées de faites, le repas prêt. Impatiente, elle avait été presque incapable de dormir, tellement elle souhaitait y assister. Et, alors qu'elle attendait que le Gardien Joyner s'éveille d'un sommeil réparateur, elle s'était retenue de le réveiller, de le secouer dans tous les sens. Comment pouvait-il dormir aussi profondément un jour pareil ? Ce n'était pas possible, pas compréhensible.
Le moment était trop beau, trop intense, trop intéressant. En fait, elle était impatiente. excitée. C'était pour elle une occasion si particulière, attendue depuis tellement longtemps, qu'elle ne comprenait pas que ce n'était pas le cas pour tout le monde.

Le moment du départ fut long, puisqu'elle du partir avec Magdalena et les femmes de la famille Stagger. Heureusement, Claire les accompagnait également, pour son plus grand plaisir ! C'est ainsi que, @Madame Stagger, @Claire Stagger et @Destagger se mirent en route. Noa faisait son possible pour apparaître comme calme, maîtresse d'elle-même et surtout, surtout, pas excitée comme une puce. Mais il n'empêche qu'elle avait hâte. Très hâte. Peut être qu'elle croiserait @Tante Cassandre ? Elle n'en savait rien, mais elle espérait que tout se passerait très bien. Certes, elle n'avait pas le droit de voter, ni d'acheter une servante, mais en soit, elle pouvait déjà y participer et ça, c'était une grande nouvelle !

Ainsi, une fois à la réception, elle s'installa à sa place - désignée par les Tantes - et attendit. Attendit que tout se passe, que les premières demoiselles soient présentées et que les enchères commencent. Tout ceci s'annonçait particulièrement excitant !

_________________


a night under the stars
and we'll be happy.

#cc99cc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://praisedbe.forumactif.com/t37-douce-enfant-que-deviens-tu-noa

may the lord open

avatar

( pseudo ) : Staff de Praised Be.
( célébrité ) : Inconnu
( arrivée à Aberdeen ) : 21/07/2018
( messages ) : 155
( tickets ) : 291
( patronyme ) : Jacob.
( âge du personnage ) : L'âge de l'univers.
( emploi ) : Diriger le monde
( localisation ) : Partout, nulle part.


Event n°2 ◊ tornade rouge
par Auteur le Lun 10 Déc - 21:11

les ombres
under his eye


La Vente aux Enchères était un événement particulier. L'événement de l'année même, pour certains. Surtout pour certaines. C'était un événement où les femmes, décidaient de sujet les concernant et pouvant, pour une fois, prouver qu'elles étaient en capacité de prendre des décisions. Tradition ancestrale, il n'est jamais venu à l'idée d'aucun commandant de revenir sur celle-ci, sans doute par esprit conservateur (ou par jeu politique, qui sait ?). Toujours est-il que ce jour là, les femmes, les épouses, les mères et les tantes sont sur le pied de guerre. La plus grande salle d'Aberdeen est préparée, afin que tout soit parfait, chaque famille, chaque femme présente est sur son trente-et-un et chacune ayant le droit d'acheter une servante, se présente avec des intentions de votes, des justificatifs, de quoi prouver que oui, une servante plus qu'une autre est justifiée sous leur demeure. Sous leur toit. Auprès de leur époux.
Les gardiens présents s'assurent du bon déroulement de la cérémonie, les époux présents eux, s'assurent de simplement se taire et laisser leur femme faire. autant dire que c'est une situation peu commune à Aberdeen, qui plaît à beaucoup.

La cérémonie, comme toujours, s'introduit par l'une des Tantes, rappelant le fonctionne de la Vente. "Seules les femmes autorisées à avoir une Servante peuvent voter et poser des questions." Elle poursuit. "Seules les femmes ayant le droit à une Servante sont autorisées à faire des offres. Vous devrez avoir le compte exacts en tickets afin de procéder à l'échange." Des tickets spéciaux, aux couleurs de la robe des servantes sont - toujours - distribués en avance dans les demeures concernées. Les Commandants peuvent, le moment venu, demander un stock plus grand, ou au contraire, diminuer le stock de tickets de leur épouse (bien qu'il soit rare que cela se produise). "Tout manquement à ses règles conduira à l'abandon de la Vente." Puis, avant que les esprits ne soient trop échauffés. "Que le Seigneur Ouvre et puisse votre Vente vous êtes Favorable !" Et c'est ainsi que tout s'ouvrit et qu'une première jeune femme s'avança sur l'estrade. Les traits tirés, le sourire figé sur son faciès, la robe blanche sur ses épaules, elle s'avance. Une projecteur la met en évidence, une Tante déclame alors ses qualités. "Parcours calme, aucune fugue. Aucune punition. Ne présente pas de mutilations. 8/10 en broderie, 2/10 en jardinage, discrète, patiente, organisée, pleure en cas de difficultés." Le monologue de la Tante se poursuit, décrivant son sommeil agité, sa façon parfois un peu déplacée de parler, mais son grand coeur et sa générosité. "Faites vos jeux !" Lança-t-elle alors à l'assemblée et les premières questions viennent d'être posées. Certaines lui demandent ce qu'elle dira à l'Epouse si son enfant est malade, est-ce qu'elle sera plutôt du genre à se coucher tôt, ou tard, est-ce qu'elle souhaiterait discuter avec le Commandant, si elle aime les animaux, etc. Tout, parfois n'importe quoi, est demandé. On teste alors ses capacités de réaction et d'adaptation.

La première jeune femme passe, sans être vendue, elle sera certainement offerte à l'un des Anges ou l'un des Gardiens. Puis, finalement, la deuxième se fait échanger pour la famille Bandry, vient ensuite la troisième qui... Subitement. Se met à défaire ses cheveux, défaire sa robe et alors, devant la salle ahurie, se déshabille totalement.

Nue.

Devant tous.

Elle ricane.
Ricane.
Ricane.

"Vous êtes pitoyables."

Des larmes de sang coulent alors de ses yeux, avant qu'elle ne s'effondre. Sur scène.
Sous les yeux ébahis des gardiens, des épouses, des femmes et des tantes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

may the lord open

avatar

( pseudo ) : Ready
( célébrité ) : Dasha Sidorchuk
( multicomptes ) : Grace Ward
( arrivée à Aberdeen ) : 29/09/2018
( messages ) : 268
( tickets ) : 560
( patronyme ) : Joy Meára
( âge du personnage ) : 25 ans
( emploi ) : Servante enceinte d'un mois
( localisation ) : Dans la maison des Stagger


Event n°2 ◊ tornade rouge
par Auteur le Mar 11 Déc - 8:45
J’ai salué @Aurora quand je suis passée près d’elle d’un mouvement de tête avec un sourire et maintenant j’attends. Je souris à @Frey qui me demande si tout va bien. Elle sait que j’ai envie de hurler, de frapper, de fuir… De tuer… Mais je me contente de secouer doucement la tête avec un sourire.

« Oui, tout va bien Frey, je n’ai besoin de rien merci. »

Noa est là… tout le monde est là. Il y a même quelques taches blanches représentant les gamines de ce système. Pauvres enfants…J’ai tellement de la peine pour elles : se croire inférieure, stupide, plus faible… Pour rien. J’ai envie de hurler une nouvelle fois. Je me mords l’intérieur des joues à en sentir le goût du sang sur ma langue. Respire Joy. Respire. Mon regard se porte sur la scène et j’observe les gamines… La troisième, cette manière de se tenir… Gaëlle. Putain… Non. Pas Gaëlle. J’avais beaucoup discuté avec elle au centre, elle était comme moi, une tête brûlée qui se fondait dans le moule, la même manière de regarder le monde, la même soif de la culture, avec des parents français en même temps. Je sursaute quand la vente commence.

J’avale péniblement ma salive en observant la macabre mascarade se dérouler sous mes yeux. J’ai envie de pleurer. Je respire profondément en essayant de ne pas me mettre à pleurer. Foutues hormones de mes genoux ! Allez vous faire foutre ! J’ai l’impression qu’on parle d’animaux, qu’on est pas humaine. Putain… mais non. Je me mords l’intérieur des joues plus fort encore. Respire Joy. Je me souviens de ce moment humiliant… La première n’est pas choisie. La deuxième oui… Debrandy. Enchantée, bienvenu chez des abrutis.

C’est au tour de Gaëlle et je me tends immédiatement, plus qu’avant. J’ai peur pour elle. Sur qui elle va tomber ? Qui va lui faire du mal ? J’ouvre grand la bouche en la voyant faire. Putain Gaëlle ! Je sens mon corps se lever alors que le sien tombe. Je réagis et me précipite vers la scène sans entendre, sans écouter. Gaëlle… Ma petite Gaëlle… Non ! Je grimpe sur la scène et la retourne avec délicatesse en essuyant le sang de son visage de mon pouce.

« Gaëlle… S’il te plaît… »

Mon cœur bat beaucoup trop vite et trop fort. Je sens la colère, la douleur, la tristesse et la rage monter alors que je tiens le corps d’une amie dans mes bras. Je me mets à pleurer en me recroquevillant. Clary, Jayce, Max… Elle ? Pourquoi ? Pourquoi putain… Pourquoi ils me prennent tous ceux que j’aime, tous ceux à qui je tiens… Je ne hurle pas, je n’offrirais pas ma propre douleur aux yeux de tous, mais je pleure tout en comprenant son geste. Je le comprends et l’admire. Je lève les yeux vers @Tante Iliana, il faut aussi que je m’excuse…Je lâche entre deux sanglots.

« Je suis désolée Tante Iliana… Mais… pourquoi est-ce qu’elle a fait ça ? »

Je détourne à nouveau les yeux vers le visage de mon amie… Désolé Gaëlle. Je sais pourquoi, mais même si j’aimerais aussi être à ta place, je dois me protéger pour survivre et te venger.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://praisedbe.forumactif.com/t115-destagger-joy-meara-la-religion-moderne-n-est-pas-une-bonne-chose

may the lord open

avatar

( pseudo ) : caroline, linoa
( célébrité ) : finn jones
( arrivée à Aberdeen ) : 28/09/2018
( messages ) : 127
( tickets ) : 239
( patronyme ) : william joyner
( âge du personnage ) : 31 ans
( emploi ) : gardien pour la famille Stagger


Event n°2 ◊ tornade rouge
par Auteur le Mer 12 Déc - 10:55

event 2
Tornade rouge

Le Gardien Joyner se tenait en retrait, invisible, silencieux comme de coutume, à cet événement qui mettait les femmes à l’honneur, si l’on pouvait le dire ainsi. Lui, en tant qu’homme, en tant que Gardien, avait été convié pour assurer la sécurité des lieux et plus particulièrement, la sécurité de la famille Stagger, puisqu’il lui était toujours loyale. Il y avait tant de monde, l’homme n’était pas forcément à l’aise et, pour éviter d’avoir à se concentrer sur la scène où tout se jouait, il se focalisait sur la foule présente, les Epouses, rassemblées dans l’amphithéâtre, les Commandants présents malgré tout, même si eux n’auraient pas vraiment de rôle à jouer ce jour-là, il serrait les dents et essayait d’oublier ce à quoi il était en train d’assister. Dans la foule, il reconnaissait quelques visages connus, Destagger, la servante de la famille, Frey, la Martha, et le Gardien Ward non loin de lui. Il aurait aimé que Noa soit à ses côtés, mais elle se trouvait au milieu d’autres femmes, sans doute à une place qui lui avait été assignée. Et lui n’avait aucunement sa place là-bas, bien sûr. Ainsi, il demeura figé, essayant parfois de capter un regard de sa part, un sourire, jusqu’à ce qu’une Tante s’avance pour prendre la parole. Enfin, la vente commence et le Gardien ne peut plus échapper à ce qui se joue plus bas, sur la scène. Il entend les qualités de la première Servante être égrenées et cela le rend malade, il serre les poings, mais il garde son calme. Ce n’est pas le moment de se faire entendre, ce n’est jamais le moment. Maudit soit sa lâcheté.

William avait réussi à se concentrer à nouveau sur la salle jusqu’à ce qu’un événement imprévu survienne. La troisième jeune femme à être proposée à la Vente se déshabilla subitement, dévoilant alors son corps nu, puis elle s’effondra tout aussi soudainement après avoir pleuré ce qui semblait être des larmes de sang. William redressa la tête, abasourdi, tandis qu’il voyait Destagger grimper sur la scène. Adressant un signe de la tête au @Gardien Ward, puisqu’il ne pouvait s’adresser aux femmes qui se trouvaient quelques rangées plus bas, il s’exclama « Il faut calmer les choses avant que ça ne devienne le chaos ! » il redoutait en effet que le geste de l’inconsciente jeune femme n’agite les autres, qu’elles s’emballent, s’emportent même et que les hommes ouvrent le feu pour les calmer à leur façon. William ne voulait pas que cela se finisse dans un bain de sang alors, une fois ceci dit, il s’élança dans les allées jusqu’à la scène, bien décidé à ne pas en arriver là.
   

_________________
- - Ne fais jamais confiance à personne, et surtout pas à ceux que tu admires. Ce sont eux qui te porteront les coups les plus terribles.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://praisedbe.forumactif.com/t111-et-les-presents-jamais-ne-durent-william#242

may the lord open

avatar

( célébrité ) : Isolda Dychauk
( arrivée à Aberdeen ) : 01/10/2018
( messages ) : 98
( tickets ) : 279
( patronyme ) : Aurora Albright
( âge du personnage ) : 20 ans
( emploi ) : Servante en formation
( localisation ) : Centre rouge


Event n°2 ◊ tornade rouge
par Auteur le Mer 12 Déc - 20:30
Tout le monde était rentré et la cérémonie allait commencer. Aurora quitta sa place devant la porte battante de l’amphithéâtre, et alla rejoindre ses compagnes en formation derrière les Tantes. L’excitation était désormais palpable. L’air était presque frémissant. L’envie de retirer ses ailes la démangeait plus que jamais mais il ne semblait pas qu’elle serait autorisée à le faire. Seule la Servante mise aux enchères enlevait la sienne, pour s’exposer aux regards scrutateurs de la foule d’Epouses. Aurora se mordit la lèvre, essayant de prendre sur elle, se répétant les paroles de Tante Iliana pour faire passer la sensation d’être une bête aveugle et prise au piège.

Elle voyait mal mais elle étendait parfaitement. Finalement, la présentation des Servantes à vendre était moins commerciale que… chirurgicale. Tous ses faits et gestes soudain exposés à la foule, comme si l’on était dépossédé de soi-même. C’était le cas, bien sûr, les Servantes appartenaient à la communauté et servaient le bien commun, tout était dans le nom, mais Aurora avait encore du mal à l’intégrer, parce que c’était un principe extrême. Le cérémonial d’aujourd’hui le lui faisait réaliser plus que jamais, et cela l’effrayait. Que dirait-on d’elle, le moment venu ? Se plaindrait-on du fait qu’elle avait enlevé ses ailes, une fois ? Son amnésie serait-elle considérée comme avantage ou défaut ? Elle était nulle en broderie, même si elle se débrouillait en tricot et excellait en couture basique. Personne parmi ses compagnes n’ourlait manuellement plus vite qu’elle, mais c’était là une bien maigre qualité. Qu’arrivait-il aux Servantes dont personne ne voulait ? Tout ce travail pour devenir parfaite pour les autres et s’oublier soi-même, pour qu’au final personne ne veuille de vous ? Terrible, et terrifiant.

Lorsque la troisième Servante se déshabilla, Aurora ne réagit pas immédiatement. Tout était si étrange, il n’aurait pas été incongru qu’on lui demande de se déshabiller pour se soumettre au jugement des Epouses également là-dessus, peut-être. Elle luttait pour accepter tout ce qu’elle voyait, l’intégrer et le désirer, mais un sentiment puissant d’humiliation était tout ce qu’elle retenait pour le moment. Enfin… jusqu’à ce que la Servante se mette à saigner puis s’effondre. Ca, ce n’était pas normal du tout. Entre le silence horrifié de la foule, puis les murmures inquiets et les cris, le script millimétré de la cérémonie était définitivement déraillé. Ces mêmes mots qu’à l’enterrement. Est-ce que Gaëlle était… morte ? Aurora réalisa qu’elle tremblait et se laissa glisser contre le mur devant lequel elle se tenait, jusqu’à se retrouver assise sur un coin de la scène. La vue du sang sur le corps de sa camarade remuait quelque chose qu’elle ne comprenait pas en elle et elle s’enfonça les poings dans ses yeux fermés pour essayer d’empêcher les images de remonter. Beaucoup de sang sur la neige, et une terrible douleur dans le bas-ventre. Elle gémit. Etre Servante n’aurait pas dû être dangereux, et pourtant, chaque confrontation avec le monde extérieur au Centre ne lui donnait qu’une impression :

« Est-ce qu’on va toutes mourir ? »


C’était la conclusion logique, non ? Elle ne s’adressait à personne en particulier.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://praisedbe.forumactif.com/t175-aurora-i-am-no-bird-and-no-net-ensnares-me#920

may the lord open

avatar

( célébrité ) : Kate Mara
( arrivée à Aberdeen ) : 30/09/2018
( messages ) : 48
( tickets ) : 41
( patronyme ) : Cassandre Stagger
( âge du personnage ) : 33 ans qu'elle tisse une toile de violence


Event n°2 ◊ tornade rouge
par Auteur le Jeu 13 Déc - 1:25

 
 
« event n'2 - Tornade rouge »
 
tout le monde

 



La Cérémonie de ce jour est déterminante, elle est le fil rouge de chaque Servante peu importe son parcours originel. Elle mène vers une même finalité : servir Gilead et ses habitants. Un sourire sincère souligne les traits habituellement austères de la Tante. Les Filles sont resplendissantes dans cette tenue virginale rehaussé de l'écarlate de leur future fonction. Elles seront surtout parfaites, elle le sait. Elle a passé de nombreuses heures dans les salles du Centre Rouge pour les éduquer, parfaire leurs arts et effacer les péchés. Que Dieu lui soit témoin, elle n'a pas manqué de zèle pour que ces femmes ressemblent à la tendre Bilha. Elle posait une main tendre sur la joue d'une de ses protégés, redressait une aile tordue d'une pichnette. Le verbe était inutile aujourd'hui. Elle passa à côté  d' @Aurora qui tenait ouverte la grande porte et posa furtivement une main dans son dos. Avant, de se rendre dans la salle de réception en compagnie de @Tante Iliana. Cette dernière avait beaucoup plus d'expérience dans le domaine que la jeune Tante qui avait orchestré de très loin cette Vente aux Enchères. Cassandre vit au loin, la Maisonnée Stagger prendre place. Sa Famille avait une vue imprenable sur la scène et sur ses futures occupantes. Toutefois, les tickets rouges ne seront sans doute pas utilisés cette année-ci. Destagger semblant apporter une grande satisfaction à Madame.

Elle se tient en retrait tandis qu'une des Tantes déclament les règles déjà connues de toutes et de tous. Ses lèvres répètent silencieusement la formule rituelle. Une première femme s'avance alors, une deuxième. Les discours sont similaires mais le public n'y réagit pas de la même manière. En effet, la première n'est pas choisie tandis que la deuxième portera le nom de Debrandy. Et tout s'emballe, comme si Dieu avait détourné son regard de la Cérémonie, un bref instant qui suffit pour que le diable s'empare d'une des âmes fragiles d'Aberdeen. Cassandre frissonne devant la femme qui se dénude. Elle est tellement belle Gaëlle que s'en est indécent. Elle tarde à réagir mais il est déjà trop tard, elle expire sous ses yeux. Le sang coule sur son corps et imprégne le bois vénérable de la scène. La stupeur suspend le temps. Elle voit @Destagger se précipiter sur la scène et prendre la défunte dans les bras. Elle saute directement  sur la scène, mouvement facile pour une femme athlétique et en pantalon. Elle retire alors sa précieuse veste marron et en recouvre le corps de la malheureuse. Est-ce pour préserver la dignité de la jeune femme ou pour être la seule à avoir vu ses courbes ? Nul ne pourrait le dire. Elle la regarde à peine comme si ses yeux étaient brûlés par la vision à ses pieds. Elle n'arrive pas à comprendre pourquoi elle, pourquoi cette perte de raison si soudaine alors qu'elle faisait partie d'une des Filles les plus stables. Elle n'entend pas la Servante s'excuser auprès d'Iliana ni cette dernière s'avancer pour prendre le relais.





 
DESIGN ϟ  VOCIVUS // AVATAR (C) inconnu & lux Perlman
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

may the lord open

avatar

( pseudo ) : Ludies
( célébrité ) : Alexander Vlahos
( arrivée à Aberdeen ) : 01/09/2018
( messages ) : 562
( tickets ) : 1284
( patronyme ) : Gethin Ward
( âge du personnage ) : 26 ans
( emploi ) : Gardien


Event n°2 ◊ tornade rouge
par Auteur le Jeu 13 Déc - 19:38
Tout se passait bien jusqu’au moment où la troisième Servante commença à se déshabiller, et si, u début Gethin il regarda faire l’air totalement perplexe, en se rendant compte/en comprenant ce qu’elle allait faire, il détourna le regard. Trop prude, ou par respect ? Il chercha de nouveau des yeux sa sœur, Grace, pour voir comment elle prenait cela. Et il y eut ce ricanement, il tourna rapidement la tête de nouveau vers la jeune femme dénudée essayant de ne pas penser à sa tenue d’Eve. Ce ricanement, puis ces trois mots étaient probablement beaucoup trop significatif. Savait-elle quelque chose de ce qui s’était passé la dernière fois, ou alors cela lui avait donné des idées ? Quoiqu’il en soit, personne d’autre ne devait gâcher la cérémonie, et avant qu’il ait bien pur aligner toutes ces idées, les larmes de sang coulèrent de ses yeux avant qu’elle s’effondre.

Les quelques instants de choc passés, il essaya de remettre tout en ordre, de prendre les faits pour savoir comment agir au mieux. Eviter que la peur s’installe, que d’autres l’imitent était bien sûr quelque chose d’essentiel, de primordial. Mais il y avait quelque chose d’autre pour lui à prendre en compte : ce saignement, qu’est-ce que cela pouvait être ? Un empoisonnement ? Si oui, était-il volontaire, ou forcé ? Et dans un cas comme dans l’autre, est-ce que d’autres avaient être touchés s’il s’agissait d’un empoisonnement ? Est-ce qu’elle savait réellement ce qu’elle faisait, ou ce qu’elle avait pris/ingéré/respiré lui avait fait perdre la boule ? Il regarda le gardien Joyner qui venait de parler, acquiesçant doucement. Mais il reprit sa réflexion : et si ce n’était pas du poison, mais une maladie ? Comment le savoir ? Maladie –si non transmissible, ne signifiait aucun risque-, poison voulait dire vigilance accrue.

Il lui semblait déjà avoir lu qu’il existait une maladie de ce genre lorsqu’il était encore dans ses études, quelque chose de rare… mais qui n’expliquaient pas forcément à ce qu’elle tombe raide… morte ? Evanouie ? Mais ils devaient agir pour ce public, pour le bien de tous. Il fit signe au Gardien Joyner de le rejoindre si c’était possible, ils pourraient ainsi diffuser un maximum d’informations/d’idées à plusieurs.
Il s’approcha rapidement des tantes, avant de leur souffler « Est-ce qu’elle a une maladie quelconque qui pourrait expliquer ces larmes de sang ? » Il se tourna essayant de continuer à réfléchir au mieux pour ne pas provoquer une émeute. « Un médecin. Il faut un médecin, qu’il vienne vérifier si elle est morte… ou juste.. évanouie, dans le coma ou autre… et qui puisse définir à première vue si c’est une maladie, du poison ou autre. Est-ce qu’elle a agi bizarrement avant, ou se sentait mal, s’est plaint de quelque chose qui pourrait nous mettre sur la bonne voie ?» Il se tut quelques instants avant de reprendre « Le repas, est-ce que c’était un genre de buffet et elle s’est servie dedans ? » Information possiblement importante dans le cas d’un empoisonnement de masse.

_________________
texte texte
Life ain't lived in black and white !



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://praisedbe.forumactif.com/t62-gethin-never-give-up

may the lord open

avatar

( pseudo ) : dakini
( célébrité ) : Courtney Eaton
( arrivée à Aberdeen ) : 13/10/2018
( messages ) : 42
( tickets ) : 88
( patronyme ) : Frey Lefebvre
( âge du personnage ) : 21 ans
( emploi ) : martha
( localisation ) : maison Stagger


Event n°2 ◊ tornade rouge
par Auteur le Sam 15 Déc - 15:10
Joy lui répondit qu'elle allait bien. Elle mentait très bien. Évidemment qu'elle n'allait pas bien ! Impossible quand on savait ce qui se passait. Frey ne connaissait pas les futures servantes mais Joy les connaissait et cela devait être encore plus difficile pour elle.

Les tantes expliquent les règles. Révoltant. Le pire est quand on entend l'expression "faites vos jeux". Mais on n'est pas au casino bordel ! On ne décide pas si on achète ou si on jette une femme, elles ne sont pas objets. Même les objets méritent une seconde chance. La première ne correspond pas aux critères. La seconde est achetée pour les familles Brandy. Frey a envie d'aller les voir, de les consoler, de leur dire que tout ira bien. Mais elle ne peut pas, elle reste au fond, la tapisserie, la plante verte, pas tout à fait inutile plutôt décorative mais que l'on oublie.

La troisième... La troisième choque tout le monde. Elle défait ses cheveux et ses vêtements. Et dans une nudité complète, elle rit, ricane plutôt, elle se moque d'eux. Tous demeurent interdit. Des larmes rouges coulent. Du sang ? Des larmes de sang ? Puis elle s'écroule sur la scène. Frey ne réfléchit pas. Elle fonce vers la fille. Joy court plus vite, elle arrive avant et retourne doucement la fille. Elle essuie ses larmes de sang en murmurant son prénom. Gaëlle. C'était donc son nom. Frey s'approche , prend son pouls. D'abord à son poignet. Rien. Elle essaie à son artère carotide. Rien non plus. Non... elle ne pouvait pas être morte. Pas une autre servante. Pas encore. Joy adresse la parole à une tante. Elle s'excuse mais de quoi ? D'être émue par la mort de quelqu'un ? Les tantes. Des monstres. Les pires de toutes. Elles l'ont détruites. Gaëlle est morte par leur faute. Frey délirait. Elle n'en savait rien, elle laissait la colère s'emparer d'elle et suivre un raisonnement sans fondement. Une tante saute sur la scène avec une aisance admirable. Elle ôte son manteau et recouvre la défunte.

"Merci."

Les gardiens s'agitent. L'un d'eux semble plus dégourdi que les autres. Il pose des questions pertinentes. Frey pose une main sur l'épaule de Joy, puis s'approche du gardien pour lui parler. Il faut faire quelque chose pour éviter la panique. Elle ne veut pas d'autres morts ou même blessés. Pas après ce qu'ils ont vécu. Tant pis si les femmes ne doivent pas se mêler de ces choses. Le risque est trop grand.

" Gardien, un mot je vous prie. Je crois qu'elle est morte. Elle n'a plus de pouls. Si c'est une maladie, il faudrait peut-être éloigner ceux qui n'ont pas été en contact ? Et éloigner au plus vite le corps de Gaëlle. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://praisedbe.forumactif.com/t215-frey-dum-spiro-spero

may the lord open

avatar

( pseudo ) : Ludies
( célébrité ) : Aja Naomi King
( multicomptes ) : Gardien Ward
( arrivée à Aberdeen ) : 25/11/2018
( messages ) : 48
( tickets ) : 89
( patronyme ) : Neolina Crawley bientôt Odair.
( âge du personnage ) : 26 ans


Event n°2 ◊ tornade rouge
par Auteur le Hier à 11:05
Elle devait se contenir. Juste se contenir. Inspirer. Expirer. Ne pas hurler. Elle allait jusqu'à se mordre un peu la langue, les lèvres comme si elle réfléchissait, alors que ce n'était aucunement le cas. Peut-être que penser à autre chose aiderait à faire passer le temps, s'imaginer loin d'ici, très loin, dans une nouvelle ville, ou cette ville là, mais avec des conventions plus normales, moins malsaines. Une vie, normale, avec Coop', enfin si on pouvait appeler ça une relation normale ce qu'il y avait entre eux. Mais quoiqu'il en soit ce n'était pas grave, elle l'appréciait trop, elle l'aimait trop, il y avait ce quelque chose chez lui qui l’attirait comme un aimant, qui faisait qu'elle voulait rester à ses côtés. Rien de forcément physique, sexuel, juste moralement. Elle n'était pas certaine de comment cela pouvait réellement s'appeler. Et elle focalisa son esprit sur cela, sur eux.

Jusqu'au moment du rire qui la fit revenir à la réalité. La servante perdait pied. Et la suite lui fit froid dans le dos. Elle poussa un petit cri qu'elle ne put contenir, avant de se mettre la main devant la bouche alors que la femme s'écroulait par terre.

Elle se sentait mal. Si mal, la petite Neolina. Elle sentait ses jambes vacillaient, pourtant la vue du sang n'était pas si dérangeante. Un frisson la parcouru de la tête jusque dans les pieds. Ce qu'elle prit comme un pressentiment.

Il allait se passer quelque chose, même si elle ne savait pas encore quoi. Et la peur la prit de tout son être. Plus pour la vie de Cooper, qui se mettrait en danger sans hésiter s'il le fallait que pour les autres. Elle ne voulait pas le perdre.

Elle devait se ressaisir. Vite. Bien. Réfléchir. Réfléchir. Elle n'était pas fille d'ici, elle savait lire, elle avait été éduquée, contrairement à beaucoup de femmes ici. Elle n'était pas une faible femme comme elle aimait le laisser croire.

Réfléchir. Réfléchir.
C'était peut-être l'opportunité attendue, peut-être mettre fin à ce calvaire, au moins aujourd'hui. Alors, elle glissa doucement, d'une voix qui se voulait apeurée, peut sûre d'elle. Elle mentait, elle jouait si bien la comédie que c'était simple pour elle. Elle la jouait tellement bien que parfois, elle devenait plus son « rôle » que la jeune femme qu'elle était autrefois, façonnée par ce sinistre monde.

  « Ne serait-ce pas un signe, ou une prémonition ? La folie qui gagne les Hommes et les Femmes, surtout celles si importantes sur son les Servantes, ne peuvent-elles pas mauvais augures, mauvais présage , ce sang, dans les yeux, ce sang qui coule... pourrait vouloir dire que ça sera notre punition prochaine si on ne s'en va pas maintenant ?» Elle avait parlé vite, d'une voix saccadée, avant d'émettre un genre de sanglot. « Je ne veux pas finir comme ça. »

Et elle était sincère, elle avait réellement peur de finir comme ça : folle, en sang. Que ce mal invisible la gagne elle aussi. Alors sa voix, son ton, ses inquiétudes ne pouvaient que paraître sincères, d'autant plus que des larmes s'étaient mises à couler sur ses joues et qu'elle s'était mise à trembler. Simple comédie pour ces derniers points, ou réelle réaction, elle-même n’avait plus vraiment la réponse. Perdue, perturbée , qu'elle était.

_________________
texte texte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé
may the lord open




Event n°2 ◊ tornade rouge
par Auteur le
Revenir en haut Aller en bas
 
Event n°2 ◊ tornade rouge
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La tornade rouge débarque
» La Mer Rouge vue d'en bas
» Rouge Artist Intense Make Up For Ever
» Chapon de pintade fermier Label Rouge aux figues et au Musca
» rouge à lèvres sur peau noire ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Aberdeen :: Partie évents-
Sauter vers: