AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 


 Aaron Provost ▵ Le fils prodige
under his eye

 :: Le check point :: Les passeports :: Aurevoir Aberdeen

may the lord open

avatar

( célébrité ) : Cillian Murphy
( arrivée à Aberdeen ) : 29/10/2018
( messages ) : 7
( tickets ) : 0
( patronyme ) : Son Altesse Aaron Samuel Provost, rien de moins
( âge du personnage ) : 37 ans.
( emploi ) : Fils à Papa, c'est bien suffisant.
( localisation ) : Dans l'ombre de son glorieux père.


Aaron Provost ▵ Le fils prodige
par Auteur le Lun 29 Oct - 10:06

Aaron Provost

Chaque homme a sa passion qui le mord au fond du cœur, comme chaque fruit son ver -



INFORMATIONS GENERALES

( nom, prénoms ) Provost, les meilleurs, parait-il. Aaron, Samuel, deux prénoms bibliques, me voilà né sous les meilleurs auspices. Gloire à moi ! ( âge, date et lieu de naissance ) 10 février 1981 dans cette charmante ville d'Aberdeen. Trente-sept ans de vie et d'amour laissés derrière moi. ( caractère ) observateur - manipulateur - moqueur - rancunier - sarcastique - menteur - glacial - provocateur - rebelle - passionné - loyal - cultivé - intelligent - patient - machiavélique - dissimulateur ( origines ) américain ( statut civil ) marié à une femme qui lui inspire tantôt de l'indifférence et tantôt un mépris profond, à vous de juger ce qui est préférable. Ils n'ont pas d'enfants. ( statut social ) fils à Papa, issu d'une famille qu'on ne présente plus ( situation familiale ) aîné de la noble et très ancienne famille Provost, il a un frère et deux sœurs, tous plus jeunes. Comme il est supposé hériter de la position paternelle, il vit sous le même toit - ou presque - dans une aile de la maison qu'il partage avec son épouse. Une cohabitation assez explosive, n'en déplaise aux apparences. ( groupe ) mutineers.

ANECDOTES

( première ) Les légers handicaps qu'il cumule depuis l'enfance sont une excellente excuse pour ne pas entamer une carrière de gardien et rester au chaud en attendant de se faire appeler commandant Provost. Une attitude que son père déteste mais Aaron s'en fiche bien, il n'est plus à ça près. ( deuxième ) Il est fasciné par les oiseaux depuis son enfance et à toujours envié leur capacité à voyager sans tenir compte des frontières. Voyager aurait été son plus grand rêve. ( troisième ) Aaron n'a jamais pris un coup de soleil de sa vie, ce qui eut surprendre au vu de la pâleur de sa peau : la vérité est que quel que soit le temps qu'il fait, il restera blanc comme un cadavre. ( quatrième ) C'est un très gros mangeur capable d'ingurgiter un repas pantagruélique sans prendre un gramme. Une chose qu'Aaron décrit comme prouvant la supériorité génétique des Provost, mais venant de lui, c'est évidemment dit sur un ton très ironique. ( cinquième ) Son roman préféré est Le Comte de Monte-Cristo d'Alexandre Dumas. ( sixième ) Son jeu préféré est de faire des références à la littérature classique, incognito, et de constater que personne ne comprend quoi que ce soit. Il est passé champion dans cet art. ( septième ) Le bras de fer engagé avec son père dès son adolescence ayant porté ses fruits, il a pu poursuivre des études en science politique, spécialité relations internationales, à Harvard. Ceci contre l'obligation de revenir dès l'obtention de son diplôme, à moins de vouloir voir ses vivres coupées. Depuis, il est le bras droit privilégié de son paternel dès qu'il s'agit des relations entre Gilead et le reste du monde. ( huitième ) Il ne supporte pas son épouse, qu'il trouve stupide et sans intérêt, hélas comme la totalité des femmes de Gilead. Si il fait chaque mois son devoir de mari, c'est avant tout pour ne pas attirer les soupçons sur lui. La seule femme qu'il ait jamais aimée est en sécurité au Canada et il ne se passe pas une heure sans qu'il ne pense à elle. ( neuvième ) Quand il est seul, il marmonne à voix haute : les grandes dates de l'histoire du monde dont il se souvient, des passages de romans, de pièces de théâtres, de poésies, l'alphabet grec et les déclinaisons latines, pour s'assurer qu'il n'a pas tout oublié - ce qui est en fait l'une de ses pires frayeurs. ( dixième ) Parfois, il échafaude des plans complètement rocambolesques pour quitter Gilead, passer la frontière, retrouver Ailen au Canada et y rester, loin des absurdités néfastes du système d'Aberdeen, en lequel il refuse profondément de croire. Mais sa volonté de prouver à toute la ville qu'il est un Provost véritable, un digne successeur de son père et un homme de pouvoir au moins autant - sinon plus - que ce dernier l'emportent toujours.

A la suite, vous décrirez l'avis de votre personnage concernant la situation politique actuelle (système en place, suicides des handmaid's).

( situation politique ) Je suis un Provost, je ne peux pas cracher dessus, même si j'en ai grandement envie. Je pense sincèrement que Gilead est une aberration et que ce système ne devrait pas exister, au plus profond de moi j'en suis hautement convaincu. Mais ce système m'a enfanté, et je serais bien le dernier à le critiquer ouvertement. ( suicides des handmaid's ) écrire ici


( j'accepte ) que mon personnage devienne un scénario s'il venait à être supprimé.
( j'accepte ) que mon personnage devienne un PNJ, créé par l'un de mes mainliens si mon personnage venait à être supprimé.


PRENOM/PSEUDO ▸ Lemon June AGE ▸ 22 ans TON AVIS SUR LE FORUM ▸ Beau, original, parfait COMMENT NOUS AS-TU TROUVÉ ▸ en fouinant sur PRD FRÉQUENCE DE CONNEXION ▸ autant que possible, je répondrais aux RPs le week-end mais un coucou en semaine est plus que très envisageable  TON SMILEY PRÉFÉRÉ ▸   (c'est assez représentatif de l'humeur d'Aaron, que voulez-vous...) CRÉDITS ▸ Box&Shock AUTRE CHOSE A DIRE ? ▸ J'AIME LA PIZZA !  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

may the lord open

avatar

( célébrité ) : Cillian Murphy
( arrivée à Aberdeen ) : 29/10/2018
( messages ) : 7
( tickets ) : 0
( patronyme ) : Son Altesse Aaron Samuel Provost, rien de moins
( âge du personnage ) : 37 ans.
( emploi ) : Fils à Papa, c'est bien suffisant.
( localisation ) : Dans l'ombre de son glorieux père.


Aaron Provost ▵ Le fils prodige
par Auteur le Lun 29 Oct - 10:07


Le fils prodige

Votre fortune ressemble aux Pyramides ; voulût-on les démolir, on n'oserait ; ôsat-on, on ne pourrait.


Comptez-nous l'histoire de votre personnage : vous pourrez rédiger une histoire habituelle, ou vous contenter de lister dix dates importantes de la chronologie de votre personnage, en détaillant chaque point.

Le choix du prénom de leur premier né était d'une importance capitale pour mes parents - du moins pour mon père, je doute que ma mère ait eu son mot à dire dans l'affaire. C'est dans la Bible qu'ils ont trouvé, évidemment. Allez savoir pourquoi ils ont décidé de m'appeler Aaron. Le frère de Moïse. Honnêtement, c'est moi le premier né, c'est moi l'enfant roi, pourquoi diable ais-je hérité du prénom du plus inutile des deux frères ? Pour le coup, je préfère nettement Samuel : le dernier des juges d'Israël et le premier des Prophètes de l'Eglise. J'aime être le premier, et je vais garder pour moi ce que je prophétise concernant l'avenir de Gilead, mon glorieux paternel risquerait de ne pas trop apprécier. Lui, il s'appelle Richard, et je dois dire qu'il porte redoutablement bien ce prénom - il tient toutefois plus du Richard III de Shakespeare que de Richard Cœur de Lion, mais cela aussi, je vais éviter de le dire trop fort. De toute façon, plus personne ne sait qui est Shakespeare ici.

J'ai été l'espoir, la joie immense et la déception intense. Espoir de naître garçon. Joie d'être un fils, un héritier, une victoire pour mon père et un soulagement profond pour ma mère. Et déception de n'être pas à la hauteur, jamais, en aucune façon. J'étais un cumul de malformations étranges bien que presque invisibles et de maladies venues d'on ne savait trop où. Je ne sais plus à quel âge j'avais été diagnostiqué de ceci où cela - où plutôt devrais-je dire à quels âges, tant mon enfance fut totalement barricadée par telle ou telle découverte mortifiante. Toujours est-il qu'à dix ans, j'étais trop petit pour mon âge, j'avais le bras gauche légèrement paralysé, le coude droit mal formé, mes pieds trop plats désaxaient mes genoux et me provoquaient des entorses à répétition (je vous l'accord, il y a plus élégant), et une incapacité totale à effectuer la moindre opération de mathématiques. Dyscalculie, murmurait-on, fainéantise disait mon père. Pauvre homme, parfois je le plains. Lui qui espérait un fils digne de sa succession, il se retrouvait avec moi. De quoi avoir un arrière goût amer en permanence dans la bouche. Mon frère naquit deux ans après moi, mes sœurs encore après nous deux. Eux trois ne semblaient pas avoir de problèmes, c'était moi qui les concentrait tous. Le Très Honorable Richard Provost était fou de rage, et moi, enfant, je redoublais d'efforts pour essayer de lui plaire. J'ai arrêté de compter les nuits passées à essayer de résoudre des calculs. En vain, évidemment. J'ai eu une éducation correcte, et par correcte j'entends qu'elle était infiniment meilleure que celle que les familles moins prestigieuses et fortunées que la nôtre pouvaient donner à leurs enfants... Où étaient autorisés à donner à leurs enfants. Déjà, j'ai appris à lire, ce qui relève assez du miracle à Aberdeen. Et lire ne me posait aucun problème, c'était les chiffres qui étaient pour moi source de désespoir profond. Lire, j'ai aimé ça, bien qu'il n'y ait pas eu grand chose à lire chez moi, à part la Bible et la paperasse administrative paternelle. Ennuyeux à mourir, qu'on se le dise.
La question qui se posait me concernant était : qu'allait-on faire de moi ? Il était clair que d'ici à ce que je prenne la succession paternelle, je devrais trouver de quoi occuper mes journées. J'aurais été Gardien si j'avais pu maintenir une arme, mais mes bras dysfonctionnels ne me le permettaient pas. J'aurais pu faire un métier utile à la communauté, médecin par exemple, mais ça c'était sans compter sur mon incapacité à faire la plus petite soustraction en moins de deux heures. J'étais une honte pour mon père, pour les Provost, et je l'ai compris assez vite - j'ai bien tenté d'y remédier, mais en vain. A quel moment ais-je décidé d'en faire mon affaire, je ne saurais le dire, j'étais depuis longtemps engagé dans cette voie lorsque je me suis rendu compte que je m'étais mis en marche. Mon père n'a pas eu de chance, en vérité : j'étais une calamité dans ce qui aurait pu être utile et surtout, dans ce qui m'aurait permis de rester à Aberdeen toute ma misérable vie. Mais j'étais doué dans le reste, dans ces choses qui ne s'enseignaient pas chez moi. J'avais bonne mémoire, j'aimais observer les gens, essayer de deviner leurs intentions. A force de côtoyer les mêmes têtes, je finissais par les comprendre, voire j'arrivais à anticiper leurs réactions, même celles de mon indéchiffrable paternel. J'écoutais aux portes, je me faisais discret. Les conversations entre mon père et ses conseillers en affaires me fascinaient : ils parlaient d'argent, de commerce, d'échanges avec le reste du monde. Donc le monde existait autour de nous, un monde qui ne semblait ouvert qu'aux oiseaux et aux nuages tant nous en étions coupés. J'avais peut-être sept ou huit ans quand j'entendis pour la première fois les noms de New York, de Londres, de Paris, de Singapour. Etranges, exotiques, ils commencèrent par tourner dans ma tête comme une mélodie. Puis ils vinrent s'écraser contre les parois de mon crâne avec la force des vagues sur la roche. J'eus dix, onze, douze ans, et le monde autour de nous m'obsédait. Les leçons de catéchisme devinrent assez cataclysmiques quand je commençais à répéter trop fort et surtout trop souvent qu'un jour j'irais à Jérusalem. Même si c'était pour le tombeau du Christ, mon petit discours ne fit rire personne chez moi. Et moi, pour la première fois, les regards désapprobateurs de mes parents me firent l'effet d'une onde de chaleur, réconfortante et bénéfique. J'avais treize ans et je devins le gamin le plus enragé de tout Aberdeen. Les cinq années qui suivirent mes déclarations moyen-orientales virent la situation chez les parfaits Provost devenir de pire en pire, du moins lorsque nos portes étaient closes.

Je me mis en tête de convaincre mon père de me laisser faire des études, puisque de toute façon je n'étais bon qu'à ça. Trop petit, trop mince, il était clair pour tout le monde que je ferais un piètre soldat. Mais le roi Richard n'était pas assez stupide pour ne pas voir que je pouvais faire un bon politicien. J'aimais les débats, les échauffourées argumentatives, et manipuler mon entourage ne m'avait jamais posé problème. Le problème, c'est qu'on n'enseignait rien à Aberdeen, et certainement pas la politique - je pouvais l'apprendre auprès de mon père, mais deux mauvais caractères dans la même pièce toute la journée ne pouvaient rien donner de bon. J'avais résolu, à treize ans, de l'avoir à l'usure. Un nom avait atteint mes oreilles : université. Je n'avais aucune idée de ce dont il s'agissait exactement - une des nombreuses antres du Démon qui semblaient pulluler dans le reste du monde, si j'en croyais ce que j'entendais en écoutant aux portes - mais je m'étais mis en tête d'y aller. Le plan s'activa presque par lui-même : convaincre mon père qu'il fallait connaître l'ennemi de l'intérieur pour le détruire, qu'il fallait connaître le reste du monde pour exporter ce fabuleux modèle qu'était Aberdeen, et à côté me rendre tellement insupportable que mon père finirait par ne plus pouvoir me voir en peinture et me laisserait enfin partir. Une bien étrange manipulation qui devint mon sport de prédilection jusqu'à mes dix-huit ans. Le malheureux Richard, tout couronné soit-il (ou tout comme) ne put lutter contre les migraines à répétition que je prenais plaisir à provoquer chez lui. Par bien des aspects toutefois, je finis par adhérer d'une étrange façon à mon discours : oui, je rêvais de fuir. Mais je rêvais tout autant de rester et de prendre la suite de mon père. D'être à une place où je ne serais plus le gamin trop petit et trop maigre, aux bras défectueux et aux pieds mal formés. Fuir pour mieux revenir, pour mettre la misère au monde entier. Fuir et rentrer prendre les rênes d'un monde qui n'attendait que moi. J'eus quatorze, quinze, seize ans. Et le goût du pouvoir doublé à la volonté de connaissance ne fit que redoubler à mesure que filaient les mois et que les discussions animées - pour ne pas dire les violentes disputes - se faisaient plus fréquentes et plus  vives.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

may the lord open

avatar

( pseudo ) : caroline, linoa
( célébrité ) : finn jones
( arrivée à Aberdeen ) : 28/09/2018
( messages ) : 94
( tickets ) : 123
( patronyme ) : william joyner
( âge du personnage ) : 31 ans
( emploi ) : gardien pour la famille Stagger


Aaron Provost ▵ Le fils prodige
par Auteur le Lun 29 Oct - 10:31
Un Provoooooooost Bienvenue parmi nous, j'adore le choix d'avatar, t'es beau Je crois qu'il nous faudra un lien, la plus jeune de la famille, Adely, sera bientôt mariée au frère de mon personnage (comment ça, c'est compliqué  ? )
Bon courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://praisedbe.forumactif.com/t111-et-les-presents-jamais-ne-durent-william#242

may the lord open

avatar

( pseudo ) : Ready
( célébrité ) : dasha sidorchuk
( arrivée à Aberdeen ) : 29/09/2018
( messages ) : 180
( tickets ) : 296
( patronyme ) : Joy Meára
( âge du personnage ) : 25 ans
( emploi ) : Servante
( localisation ) : Dans la maison des Stagger


Aaron Provost ▵ Le fils prodige
par Auteur le Lun 29 Oct - 10:32
Bienvenu à toi ! Je sens qu'on va pas du tout s'entendre ! Mais c'est pas grave
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

may the lord open

avatar

( célébrité ) : Cillian Murphy
( arrivée à Aberdeen ) : 29/10/2018
( messages ) : 7
( tickets ) : 0
( patronyme ) : Son Altesse Aaron Samuel Provost, rien de moins
( âge du personnage ) : 37 ans.
( emploi ) : Fils à Papa, c'est bien suffisant.
( localisation ) : Dans l'ombre de son glorieux père.


Aaron Provost ▵ Le fils prodige
par Auteur le Lun 29 Oct - 13:11
@Gardien Joyner : Merci merci ! Je valide à mon tour ton choix d'avatar, FINN !!
Haha, le clan Provost commence à se mettre en place, c'est bien cool Ce sera avec plaisir pour le lien, cher... Presque beau frère ? Beau frère de la sœur ? Bref, on trouvera quelque chose, c'est certain

@Destagger : ça va, Aaron aime ne pas s'entendre avec les gens, c'est un emmerdeur mec pénible ! Merci beaucoup en tous cas :cœur:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

may the lord open

avatar

( pseudo ) : betty.
( célébrité ) : alicia vikander.
( arrivée à Aberdeen ) : 01/10/2018
( messages ) : 273
( tickets ) : 714
( patronyme ) : claire yvonne stagger.
( âge du personnage ) : vingt neuf pétales, dont certains diraient qu'ils sont fanés tant les années s'enfilent telles des perles sur un collier, sans qu'une bague fasse de même à son doigt.
( emploi ) : rien de plus qu'une enfant, proche de sa cuisine et de son potager, qui parmi les stagger remplit bien sa fonction de pot de fleurs.
( localisation ) : probablement dans une serre, à s'évertuer à rendre vert le quartier rouge.


Aaron Provost ▵ Le fils prodige
par Auteur le Lun 29 Oct - 13:24
Un fils Provost + Cillian + ce début de fiche
Bienvenue par ici avec ce super personnage, ta plume me donne vraiment envie de savoir la suite
Au plaisir de se trouver un p'tit lien un de ces quatre entre fils + fille à papa (bon ça risque d'être un peu douloureux pour Claire, vu leurs personnalités antithétiques mais sait-on jamais)
Bon courage pour la suite de ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://praisedbe.forumactif.com/t176-claire-like-a-flower-made-of-iron#1016

may the lord open

avatar

( célébrité ) : Cillian Murphy
( arrivée à Aberdeen ) : 29/10/2018
( messages ) : 7
( tickets ) : 0
( patronyme ) : Son Altesse Aaron Samuel Provost, rien de moins
( âge du personnage ) : 37 ans.
( emploi ) : Fils à Papa, c'est bien suffisant.
( localisation ) : Dans l'ombre de son glorieux père.


Aaron Provost ▵ Le fils prodige
par Auteur le Lun 29 Oct - 13:33
Merci beaucoup ! Non je ne vais pas fanatiser devant Alicia, non non, je vais rester calme
Bah, nos deux oiseaux se seront bien croisés à un moment donné Et effectivement de ce que je peux lire rapidement, ils sont assez différents, ça peut vraiment être drôle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

may the lord open

avatar

( pseudo ) : betty.
( célébrité ) : alicia vikander.
( arrivée à Aberdeen ) : 01/10/2018
( messages ) : 273
( tickets ) : 714
( patronyme ) : claire yvonne stagger.
( âge du personnage ) : vingt neuf pétales, dont certains diraient qu'ils sont fanés tant les années s'enfilent telles des perles sur un collier, sans qu'une bague fasse de même à son doigt.
( emploi ) : rien de plus qu'une enfant, proche de sa cuisine et de son potager, qui parmi les stagger remplit bien sa fonction de pot de fleurs.
( localisation ) : probablement dans une serre, à s'évertuer à rendre vert le quartier rouge.


Aaron Provost ▵ Le fils prodige
par Auteur le Lun 29 Oct - 13:36
Fanatise fanatise, je fanatiserai sur ton avatar de mon côté voilà voilà
Pour sûr ils se seront croisés, d'autant qu'ils sont cousins (Madame Stagger est née Provost) Je viendrai squatter ta fiche de liens, promis juré — ou viens squatter la mienne, y a la place
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://praisedbe.forumactif.com/t176-claire-like-a-flower-made-of-iron#1016

may the lord open

avatar

( célébrité ) : Cillian Murphy
( arrivée à Aberdeen ) : 29/10/2018
( messages ) : 7
( tickets ) : 0
( patronyme ) : Son Altesse Aaron Samuel Provost, rien de moins
( âge du personnage ) : 37 ans.
( emploi ) : Fils à Papa, c'est bien suffisant.
( localisation ) : Dans l'ombre de son glorieux père.


Aaron Provost ▵ Le fils prodige
par Auteur le Lun 29 Oct - 14:07
Quel club de fans nous formons, c'est fou
Youpi, on organisera une cousinade de folie ! okey je sors Ca marche, je viens te harceler le plus vite possible
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

may the lord open

avatar

( pseudo ) : Ludies
( célébrité ) : Alexander Vlahos
( arrivée à Aberdeen ) : 01/09/2018
( messages ) : 447
( tickets ) : 956
( patronyme ) : Gethin Ward
( âge du personnage ) : 26 ans
( emploi ) : Gardien


Aaron Provost ▵ Le fils prodige
par Auteur le Lun 29 Oct - 19:17

bienvenue !
under his eye


Bienvenue bienvenue à Aberdeen l'étranger !

Un Provost *______* ! Il me tarde de voir ce que tu vas en faire !

Nous sommes ravis de t'accueillir dans notre belle vie des Etats-Unis ! Avant de commencer à préparer tes papiers pour passer la frontière, n'oublie pas de lire le contexte et le règlement.
Afin de t'orienter au mieux dans la création de ton personnage, le guide de l'étranger te montre le chemin à suivre !

N'hésites pas à poser toutes tes questions dans cette section ou à contacter un membre du staff en cas de grande nécessité.
Tu peux également demandé à être parrainé, juste ici.

Tu as 2 semaines pour rédiger ta fiche et ton avatar t'es réservé pendant une semaine ! Fais en bon usage et surtout, amuse toi bien parmi nous !

N'oublie pas de mettre dans la description du titre de ton sujet, la date où tu as posté ta fiche et ton avatar ! Afin que ça soit plus simple pour le staff I love you

_________________
texte texte
Life ain't lived in black and white !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://praisedbe.forumactif.com/t62-gethin-never-give-up

may the lord open

avatar

( célébrité ) : Cillian Murphy
( arrivée à Aberdeen ) : 29/10/2018
( messages ) : 7
( tickets ) : 0
( patronyme ) : Son Altesse Aaron Samuel Provost, rien de moins
( âge du personnage ) : 37 ans.
( emploi ) : Fils à Papa, c'est bien suffisant.
( localisation ) : Dans l'ombre de son glorieux père.


Aaron Provost ▵ Le fils prodige
par Auteur le Lun 29 Oct - 19:24
Merci merci !
J'espère que ce cher Aaron vous plaira
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

may the lord open

avatar

( pseudo ) : ODAYA OCHAVEN. ou Flo.
( célébrité ) : Rosie Tupper
( arrivée à Aberdeen ) : 29/08/2018
( messages ) : 615
( tickets ) : 891
( patronyme ) : Noa Rose. Rien de bien original.
( âge du personnage ) : 25 ans.
( emploi ) : Aucun. Elle est l'épouse d'un gardien, c'est suffisant.
( localisation ) : A l'Eglise, chez lui.


Aaron Provost ▵ Le fils prodige
par Auteur le Lun 29 Oct - 21:00
Bienvenue parmi nous J'ai hâte de dévorer ta fiche

_________________


a night under the stars
maybe we’re just two stars born from different constellations, we were never meant to connect, oh, but now we are. And now we have to deal with it.

#cc99cc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://praisedbe.forumactif.com/t37-douce-enfant-que-deviens-tu-noa

may the lord open

avatar

( pseudo ) : aslaug.
( célébrité ) : rachel weisz
( arrivée à Aberdeen ) : 28/09/2018
( messages ) : 146
( tickets ) : 151
( patronyme ) : Magdalena Stagger
( âge du personnage ) : 50 ans
( emploi ) : épouse de commandant
( localisation ) : quartier rouge principalement


Aaron Provost ▵ Le fils prodige
par Auteur le Lun 29 Oct - 21:16
Owi, les rangs des Provost qui s'agrandissent bienvenue par ici le neveu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://praisedbe.forumactif.com/t109-magda-l-enfer-est-pave-de-bonnes-intentions

may the lord open

avatar

( pseudo ) : demelza
( célébrité ) : Natalie Dormer
( arrivée à Aberdeen ) : 28/09/2018
( messages ) : 57
( tickets ) : 66
( patronyme ) : Annabeth Jane Earnshaw
( âge du personnage ) : 33 ans
( emploi ) : servante
( localisation ) : Aberdeen, dans la demeure des Provost


Aaron Provost ▵ Le fils prodige
par Auteur le Lun 29 Oct - 22:00
UN PROVOST !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Que j'ai hâte de pouvoir en lire plus sur ta fiche
Bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://praisedbe.forumactif.com/t110-deprovost-dieu-nous-a-abandonne

may the lord open

avatar

( pseudo ) :
( célébrité ) : Damaris Goddrie
( arrivée à Aberdeen ) : 29/09/2018
( messages ) : 63
( tickets ) : 83
( patronyme ) : Camila Navarro
( âge du personnage ) : 25 ans
( emploi ) : Martha, bonne à tout faire
( localisation ) : Chez les Stagger


Aaron Provost ▵ Le fils prodige
par Auteur le Mar 30 Oct - 10:16
Bienvenue parmi nous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

may the lord open

avatar

( célébrité ) : Cillian Murphy
( arrivée à Aberdeen ) : 29/10/2018
( messages ) : 7
( tickets ) : 0
( patronyme ) : Son Altesse Aaron Samuel Provost, rien de moins
( âge du personnage ) : 37 ans.
( emploi ) : Fils à Papa, c'est bien suffisant.
( localisation ) : Dans l'ombre de son glorieux père.


Aaron Provost ▵ Le fils prodige
par Auteur le Mar 30 Oct - 22:20
Un immense merci à tous !
@Deprovost : c'est là qu'on voit que les Provost sont quand même les meilleurs, on a Natalie Dormer comme Servante /okeyjesors/

Mes deux prochains jours sont un peu pleins côté vie IRL mais je pense pouvoir finir ma fiche d'ici la fin de la semaine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

may the lord open

avatar

( pseudo ) : dakini
( célébrité ) : Courtney Eaton
( arrivée à Aberdeen ) : 13/10/2018
( messages ) : 32
( tickets ) : 45
( patronyme ) : Frey Lefebvre
( âge du personnage ) : 21 ans
( emploi ) : martha
( localisation ) : maison Stagger


Aaron Provost ▵ Le fils prodige
par Auteur le Jeu 1 Nov - 23:25
Je n'étais pas encore passée par ici... Bienvenue, je plussoie l'avatar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://praisedbe.forumactif.com/t215-frey-dum-spiro-spero

may the lord open

avatar

( pseudo ) : Nucleore
( célébrité ) : Darya Dogusheva
( arrivée à Aberdeen ) : 06/10/2018
( messages ) : 17
( tickets ) : 15
( patronyme ) : Adely Provost (nom de naissance) Joyner (futur nom d'épouse)
( âge du personnage ) : Vingt sept ans
( emploi ) : Fille cadette de la famille Provost, promise en mariage à un gardien
( localisation ) : Aberdeen


Aaron Provost ▵ Le fils prodige
par Auteur le Ven 9 Nov - 19:23
Cillian pour un Provost ! Un véritable orgasme visuel   ... C'est aussi très mauvais pour mes hormones, mais je veux bien consentir à ce sacrifice pour la cause

Bienvenue par ici grand frère chérie d'amouuuur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

may the lord open

avatar

( pseudo ) : Ludies
( célébrité ) : Alexander Vlahos
( arrivée à Aberdeen ) : 01/09/2018
( messages ) : 447
( tickets ) : 956
( patronyme ) : Gethin Ward
( âge du personnage ) : 26 ans
( emploi ) : Gardien


Aaron Provost ▵ Le fils prodige
par Auteur le Dim 11 Nov - 8:42
Coucou @Aaron Provost, les deux semaines sont bientôt écoulées, est-ce que tu aurais besoin d'un délai supplémentaire ?

_________________
texte texte
Life ain't lived in black and white !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://praisedbe.forumactif.com/t62-gethin-never-give-up

may the lord open

avatar

( pseudo ) : Ludies
( célébrité ) : Alexander Vlahos
( arrivée à Aberdeen ) : 01/09/2018
( messages ) : 447
( tickets ) : 956
( patronyme ) : Gethin Ward
( âge du personnage ) : 26 ans
( emploi ) : Gardien


Aaron Provost ▵ Le fils prodige
par Auteur le Mar 13 Nov - 10:27

au revoir ?
under his eye


Owhhh

Ton délai pour faire ta fiche est dépassé... Tu vas devoir nous donner de tes nouvelles, sous 4 jours sinon nous serons obligés de supprimer ton compte et ta fiche

Alors on espère très vite te revoir ! I love you

_________________
texte texte
Life ain't lived in black and white !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://praisedbe.forumactif.com/t62-gethin-never-give-up

Contenu sponsorisé
may the lord open




Aaron Provost ▵ Le fils prodige
par Auteur le
Revenir en haut Aller en bas
 
Aaron Provost ▵ Le fils prodige
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fils de politique méritocratie
» Avoir un fils.....
» mon fils de 2 ans "tape des crises"
» [résolu]Fils germain - Définition
» Mon fils de 15 ans et son ami se sont fait agresser près de la maison...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le check point :: Les passeports :: Aurevoir Aberdeen-
Sauter vers: