AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 


 DEBANDRY (sylvia) | I am gonna make it through this year if it kills me
under his eye

 :: Le check point :: Les passeports :: Bienvenue à Aberdeen !

may the lord open

avatar

( pseudo ) : Zreyta
( célébrité ) : Nathalie Emmanuel
( arrivée à Aberdeen ) : 05/10/2018
( messages ) : 49
( tickets ) : 120
( patronyme ) : Sylvia Hale
( âge du personnage ) : 28 ans
( emploi ) : Servante
( localisation ) : Dans la demeure Bandry, principalement


DEBANDRY (sylvia) | I am gonna make it through this year if it kills me
par Auteur le Ven 5 Oct - 18:40

Debandry

I can't remember, I can't forget



INFORMATIONS GENERALES

( nom, prénoms ) Debandry. Mais peut-on réellement parler de nom ? Au fond de sa mémoire, caché, secret, elle garde le souvenir de son nom d'avant. Sylvia... Sylvia Hale. ( âge, date et lieu de naissance ) Elle est née le 14 mai 1990, dans une petite ville tranquille de l'état de Virginie. Elle a donc 28 ans aujourd'hui. ( caractère ) Il reste encore en Debandry des vestiges de la Sylvia d'autrefois - une femme volontaire, énergique, prête à aller de l'avant malgré les obstacles. Une femme anxieuse, aussi, plus à l'aise seule qu'avec qui que ce soit d'autre, ayant des difficultés à se fier aux autres. Une femme mélancolique, mais au sourire facile et communicatif, avec une tendance à se parler à elle même. Mais la Sylvia d'autrefois n'aurait jamais accepté ces conditions de vie, cet uniforme, cette mission imposée. ( origines )  Afro-américaines. ( statut civil )
Célibataire, par la force des choses.( statut social ) Servante au service de la famille Bandry. ( situation familiale ) Sa famille d'avant a disparu, elle est morte ou hors d'atteinte, elle n'en a plus que des souvenirs. Sa famille, à présent... Ce n'est plus qu'une succession de noms intéressés par son corps. Ce sont les Bandry, mais ça pourrait être n'importe qui d'autre. La vérité, c'est qu'elle n'a plus de famille.( groupe ) Doubtfully.

ANECDOTES

( première ) Quand elle était petite, sa famille surnommait Sylvia "Sunny", en référence à sa personnalité joyeuse et optimiste. La vie, avant même la fondation de la République de Gilléad, a fait beaucoup pour lui retirer ses sourires, et pourtant... Pourtant, encore aujourd'hui, elle essaie de garder un peu de joie dans son cœur, là où elle peut. Et le meilleur des sentiments est de parvenir à le partager avec l'une des Marthes ou des Servantes qu'elle fréquente. ( deuxième ) Ses cheveux, si voyants, si volumineux, ne sont pas toujours facile à gérer. Rebelles sous sa coiffe blanche, ils en sortent bien souvent en mèches bouclées fuyardes, ruinant l'uniforme rouge qu'elle est obligée de porter. Sa grand crainte est qu'elle ne finisse par être obligée de les couper. Elle y tient, ils sont une part de son identité - ou de ce qu'il en reste. Alors elle continue de les plaquer du mieux qu'elle peut sous sa charlotte et prie pour que ça passe. ( troisième ) La musique l'a accompagnée toute sa vie, dans ses hauts comme dans ses bas. Elle s'en souvient, elle écoutait de tout... Aujourd'hui encore, il n'est pas rare qu'un air ou que quelques paroles de chanson, apparemment aléatoires, lui reviennent en tête ; parfois, elle peut passer des journées entières sans parvenir à s'en débarrasser. Elle ne s'en plaint pourtant pas, ça lui occupe l'esprit. ( quatrième ) Elle est déjà tombée enceinte une fois, dans le monde d'avant. Un petit garçon. Michael... Les fils de Jacob le lui ont pris : ça fait des années qu'elle n'a plus eu aucune nouvelles de lui. Elle n'a que ses interrogations, ses espoirs et ses peurs. Si, aujourd'hui, elle fait tant d'efforts pour rentrer dans les rangs, c'est aussi pour lui, pour ça sécurité. Mais elle serait aussi prête à briser les lois pour une chance de le revoir. ( cinquième ) Elle se dit que la famille Bandry n'est pas la pire sur laquelle elle pouvait tomber. L’atmosphère agricole lui rappelle un peu son enfance - ce qui est à la fois une bénédiction et un malheur : certains souvenirs sont douloureux à évoquer. Les Bandry eux-même ont une réputation de douceur et de gentillesse, ce qui ne l’empêche pas de rester sur ses gardes. Elle n'est pas là pour tisser des liens. ( sixième ) L'une des choses qui lui manque le plus, dans ce nouveau monde, c'est de conduire. La sensation de parcourir des miles et des miles sur les grandes autoroutes américaines, de rouler d'un point à l'autre avec sa musique et ses pensées pour toute compagnie... Elle en rêve encore presque chaque nuit. Et quand elle voit une voiture à l'arrêt, elle ne peut s’empêcher de s'imaginer l'emprunter... Entrer, claquer la portière, prendre le volant, partir. ( septième ) Dans le passé, elle a eu un piercing au nez, un simple anneau entre les narines. Elle se souvient encore de la sensation de le porter, et quand elle croise son reflet dans un miroir, il lui semble qu'il manque à son visage. Elle a aussi eu un tatouage sur la cuisse. Il a été enlevé quand elle est entré au Centre Rouge, mais il lui reste une trace, une cicatrice. Elle ne se souvient plus exactement de ce que le dessin représentait... Peut être un oiseau... ou une libellule. Quelque chose avec des ailes. ( huitième ) Sylvia se souvient avoir été en couple avec différentes personnes, avant. Elle se souvient s'être plainte d'être "malheureuse en amour". Coralee, Douglas, Joyce, Amy, Alessandro. Des hommes, des femmes. La nuit, parfois, elle essaie de se souvenir d'eux et s'interroge sur ce qu'ils sont devenus. ( neuvième ) La nourriture de l'ancien monde lui manque aussi - les plats épicés, les boissons chaudes, la junk food pas chère achetée au coin d'une rue, les bonbons, les trucs frits-qui-ne-devraient-sans-doute-pas-être-frits, même les nouilles instantanées à deux sous mangées sur le pouce. Elle rêve de diversité devant son assiette. ( dixième ) Son rêve d'enfance était de devenir chanteuse dans un groupe, de parcourir les states dans un bus de tournée avec une bande d'amis musiciens sans se soucier du lendemain.

A la suite, vous décrirez l'avis de votre personnage concernant la situation politique actuelle (système en place, suicides des handmaid's).

( situation politique ) C'est dur. C'est dur de survivre sans libre arbitre et sans droits dans une société n'accordant de valeur qu'à ses ovaires ; c'est dur d'être enfermée dans un  rôle si étroits, alors que quelque chose en elle réclame encore plus de libertés et de choix. Debandry, pourtant, ne songe pas à la rebellion. Le système en place semble trop solide, l'endoctrinement du Red Center, trop présent dans son esprit. Tout ce dont elle rêve, en vérité, c'est d'avoir la paix... La sécurité. ( suicides des handmaid's ) Ces rumeurs l'attristent. Pauvres femmes... Elle espère, sans trop y croire, qu'elles ont trouvé la paix. La mort est après tout la seule échappatoire possible pour les femmes dans leur situation... Debandry elle-même ne pourrait jamais en arriver là, cependant, ou en tout cas, c'est ce qu'elle se dit. Il y a en elle un trop vif besoin de survivre, et puis, il y a son fils : sa mort pourrait lui valoir des représailles. En secret, elle se dit quand même parfois que face à ces tragédies, le système devrait se remettre en question...


( j'accepte ) que mon personnage devienne un scénario s'il venait à être supprimé.
( j'accepte ) que mon personnage devienne un PNJ, créé par l'un de mes mainliens si mon personnage venait à être supprimé.


PRENOM/PSEUDO ▸ Zreyta AGE ▸ 22 ans TON AVIS SUR LE FORUM ▸ Un designe superbe, un contexte ambitieux, je suis curieuse de voir comment il va évoluer. COMMENT NOUS AS-TU TROUVÉ ▸ Sur bazzart, j'avoue avoir stalké votre projet en secret pendant tout un temps. FRÉQUENCE DE CONNEXION ▸ Normalement tous les jours, mais je sus admin sur un autre forum donc il aura la priorité. TON SMILEY PRÉFÉRÉ ▸    CRÉDITS ▸ L'avatar de la fiche a été fait par pūnisher, sur Bazzart. AUTRE CHOSE A DIRE ? ▸ Je n'ai pas encore fini de lire The Handmaid's Tale donc soyez indulgents :0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://praisedbe.forumactif.com/t200-debandry-sylvia-i-am-gonna-make-it-through-this-year-if-it-kills-me?nid=1#1403

may the lord open

avatar

( pseudo ) : Zreyta
( célébrité ) : Nathalie Emmanuel
( arrivée à Aberdeen ) : 05/10/2018
( messages ) : 49
( tickets ) : 120
( patronyme ) : Sylvia Hale
( âge du personnage ) : 28 ans
( emploi ) : Servante
( localisation ) : Dans la demeure Bandry, principalement


DEBANDRY (sylvia) | I am gonna make it through this year if it kills me
par Auteur le Ven 5 Oct - 18:40


Sylvia Hale

what a strange world we live in


Comptez-nous l'histoire de votre personnage : vous pourrez rédiger une histoire habituelle, ou vous contenter de lister dix dates importantes de la chronologie de votre personnage, en détaillant chaque point.


« Michael. L'automne est arrivé, à Aberdeen. C'est la seule chose qui me rappelle que le temps continue de passer, dans ce monde où tous les jours se ressemblent... La météo qui se rafraîchit, les arbres qui jaunissent, le passage de l'été à l'hiver. Certaines chosent ne peuvent pas changer, n'est-ce pas ? J'apprécie le changement de saison. N'importe quel changement est le bienvenu, en vérité.

Michael. C'était l'automne, quand tu es né. Je me souviens des feuilles qui tombaient, de la même couleur que celles qui parsèment le jardin aujourd'hui avant qu'un des gardiens ne les rassemble toutes dans un sac. Tu devrais donc fêter ton anniversaire, bientôt. Ou peut-être l'as-tu déjà fêté ? J'ai perdu le sens des dates...

Sept ans. Tu devrais avoir sept ans à présent. Mon grand garçon.

Quand tu étais petit, tu adorais courir dans les feuilles mortes. Tu pouvais en avoir jusqu'à la taille... Il y a des enfants qui aiment jouer dans la neige, toi, c'était les feuilles mortes. Je crois que l'automne était ta saison favorite - peut-être est-ce toujours le cas. Je préférais l'été. Le soleil...

Je ne devrais plus penser à toi. C'est ce qu'on m'a dit. Même si je le voulais, pourtant, j'en serais bien incapable. A cause des feuilles sur le sol... A cause des odeurs familières de la ferme, ici, des champs de la famille Bandry, et de tout le reste. Est-ce que tu penses aussi à moi, Mike ? Est-ce que tu penses à ta maman ? Est-ce que tu demandes aussi où je suis, ce que je fais ? »

1990 - Naissance. ▸ C'est dans une petite famille d’agriculteurs, perdus au centre de l'Etat de Virginie, que Sylvia voit le jour. La famille Hale est soudée, travailleuse, chaleureuse ; ils sont installés sur leurs terres depuis un bon bout de temps, 160 acres de terrain où ils produisent principalement des tomates et du maïs. Le grand frère de Sylvia, Xavier, a six ans de plus qu'elle et prévoit déjà, du haut de son jeune âge, de reprendre la ferme de ses parents quand le temps viendra. Sa petite sœur Nicole naîtra trois ans après elle, avec beaucoup de complications qui pousseront les médecins à dire à sa mère, 'vous avez eu de la chance, mais ce sera la dernière'. Trois enfants : pour l'époque, c'est déjà exceptionnel.

Dans cette famille, Sylvia grandit épanouie, profitant de la nature et du grand air ; c'est une enfant joyeuse et souriante, aimant plus que tout la musique et conduire l'énorme tracteur de son père, au sommet duquel elle a l'air d'une petite puce juchée sur un éléphant. Elle est heureuse : les soucis de l'âge adulte lui semblent bien loin.

« Cet endroit si me rappelle un peu la maison, Michael. Je ne sais pas si c'est une bonne chose. Les bons souvenirs qui me remontent à l'esprit me font du mal, parfois. Mais je ne veux pas oublier... Si je vivais ailleurs aujourd'hui, ce serait plus facile d'oublier. »

2004 - Nicole. ▸  C'est un accident stupide, un concours de circonstances sans vraiment de fautifs à blâmer, qui prend la vie de la petite fille à 11 ans à peine. Elle se promène au parc avec quelques amies quand une tempête soudaine se déclare ; elle joue sous la pluie, s'amuse sans écouter les cris des autres l'encourageant à rentrer, quand une grosse branche se détache d'un arbre et lui tombe dessus. Et elle s'effondre.

Tout est si soudain, si brutal, que la famille Hale est prise de court. Leur habituel optimisme est mis à mal... Le deuil est difficile et jamais pleinement satisfaisant. Et, même si la vie continue, les choses ne seront jamais exactement les mêmes dans leur maison.

Pour Sylvia, qui a 14 ans à l'époque, c'est une partie du monde qui s'effondre : une perte d'innocence qu'elle ne retrouvera jamais. Pendant quelques années, elle est perdue. Ses résultats scolaires, jusque là fort bon, chutent drastiquement ; elle se désintéresse de son avenir, et se perd dans de vagues projets sans fondements.

« Tu n'as jamais rencontré Nicole... Tu l'aurais aimée, et elle t'aurait adoré, elle aussi. Je me souviens encore de sa voix, ses lunettes rondes qui lui faisaient des yeux énormes, sa manie de plisser son nez face au soleil... On l’appelait Nikki. Les gens disaient qu'elle me ressemblait - excepté pour les lunettes. Elle ne méritait pas de partir si tôt... Mais elle est partie dans un monde libre. Je me dit que, peut-être, ça a son importance.

Je t'aurais appelé Nicole, si tu avais été une petite fille. »

2009 - Nouveau job. ▸  Sylvia a 19 ans et aucun vrai projet d'avenir. Ses études ne la mènent nulle part, elle échoue, elle abandonne ; la possibilité de travailler chez ses parents, même si elle semble évidente dans sa situation, ne lui parle pas. Elle ressent, de plus en plus, le besoin de changer d'air, le besoin de bouger. Elle et son frère, qui fait déjà plus que sa part de travail à la ferme, ont d'interminables disputes à ce sujet.

C'est à ce moment de sa vie qu'elle entend parler de Feltner Transports, compagnie de transport routier de marchandises à la recherche de nouveaux employés. Quelques années plus tôt, une loi abaissant l'âge minimal pour avoir un permis de conduire un poids-lourd de 21 a 18 ans a été passée... Et ça fait déjà plusieurs années que Sylvia sait conduire - plusieurs années qu'elle adore ça ; elle a l'habitude des gros véhicules, et passe la formation obligatoire avec brio. Elle n'a pas le profil habituel d'un truck driver ; elle s'en moque. Quelques mois à peine après le jour où elle s'est renseignée à propos de ce job, elle prend la route pour la première fois au volant d'un mastodonte de 26 tonnes transportant un lot de sandales entre Richmond et Austin.

« J'adorais ce métier, tu sais. Cette sensation de hauteur. J'ai déjà entendu dire que conduire un camion, c'est avoir perpétuellement l'impression d'être trop grand pour son environnement ; c'était un peu ça, mais ça me plaisait plus que ça ne m'effrayait. Il y a quelque chose de magique à conduire autant dans ce grand pays qui était le notre... J'aimerais que tu puisses vivre ça un jour, Mike. Seul avec sa musique, avec ses pensées, avec le paysage, avec les quelques autres automobilistes croisés le long d'une route et puis abandonnés après quelques miles... Des distances infinies. Des routes infinies. L'horizon... J'aimais mon pays, à l'époque. »

2010 - Michael. ▸ Jusqu'à présent, Sylvia a toujours eu une vie amoureuse assez instable. Entre tous ses voyages et sa tendance à garder ses distances, jamais une relation n'a duré plus de quelques mois. Cela ne la rend pas malheureuse : elle n'est de toute façon pas prête, songe-elle, à complètement s'engager auprès de quelqu'un. Elle préfère rester libre.

Pourtant, en 2010, elle tombe enceinte. Ce n'est absolument pas prévu - elle est jeune, le père aussi, et aucun des deux n'ont même songé à la possibilité d'avoir un enfant ensemble. Elle décide pourtant de le garder, de mener cette grossesse jusqu'à son terme malgré les argument de son partenaire, qui finit par jeter l'éponge. 'Qu'elle fasse ce qu'elle voulait, mais qu'elle ne compte pas sur son aide, il n'en a pas les moyens'. Elle rentre chez elle quand sa condition ne lui permet plus d'assurer ses fonctions, mettant ainsi une pause dans sa vie professionnelle jusqu'à la naissance d'un petit garçon. Son bébé ; l'amour de sa vie.

Elle reste un mois chez elle après la naissance, à veiller sur le bébé en compagnie de sa famille, mais ne tarde pas plus longtemps à reprendre la route.

« J'aurais du passer plus de temps avec toi. Je t'aimais plus que tout, et je ne voulais pas être une mauvaise mère... Je n'avais pas l'impression de l'être, mais je ne suis plus sûre, aujourd'hui. Je savais que tu étais heureux avec mes parents, à grandir là où j'avais grandis. Je me disais que c'était temporaire, que je finirais bien par démissionner et enfin me poser avec toi, maman, papa et Xavier pour faire tourner l'affaire familiale. J'avais le temps, je pensais. Et j'aimais mon métier, et j'avais besoin de l'argent... J'avais besoin de la liberté.

Je suppose qu'il n'y a pas de bon choix ou de mauvais choix, dans la vie. Il y a uniquement ses choix.

Je me rappelle encore des regards que les gens nous lançaient, les jours où je rentrais à la maison, où je me promenais en ta compagnie. De la jalousie, du mépris. Les naissances étaient déjà difficiles, à l'époque... Je me sentais à la fois choquée et mal pour toutes ces femmes... En un sens, je les comprenais - j'avais réussi sans même réellement essayé là où elles échouaient malgré tous leurs efforts.

Est-ce que j'aurais du voir les choses venir ? Je n'aurais jamais rien pu voir venir, n'est-ce pas ? »

2013 - Chute. ▸  Trois années ont passé depuis la naissance de Michael Hale et les choses n'ont pas vraiment changé pour Sylvia. Elle travaille toujours pour Feltner, rendant visite à son fils à chaque occasion, continuant de fréquenter hommes et femmes sans trouver "la bonne personne" et en commençant, un peu, à s'en inquiéter.... Elle se préoccupe très peu, par contre, des nouvelles inquiétantes qui parcourent le monde, préférant écouter sa musique que les informations à la radio de son truck. Pourtant, le jour où les fameux attentats de 2013 ont lieu - le jour où tout bascule - elle comprend que la situation est devenue critique. Elle panique complètement et rebrousse chemin, décidée à rentrer chez elle avant que les choses ne deviennent encore plus chaotiques. A ce moment précis, elle se trouve à proximité de la frontière avec le Canada. A ce moment là, peut-être pourrait-elle, en se dépêchant, la franchir tant qu'il était encore temps. Elle n'y songe pas une seule seconde... mais plus tard, des mois plus tard, l'idée la hantera.

Elle est à mi-chemin de sa destination quand elle se fait arrêter par des hommes en uniforme. Elle est angoissée, épuisée - elle roule depuis bien plus longtemps que les normes ne l'y autorisent, et ne sais plus qui croire, entre les quelques rumeurs alarmantes entendue lors de ses rares arrêts et les nouvelles contradictoires qui lui offrent les postes de radio. Et puis l'histoire devient confuse. Il y a des cris, des luttes, des protestations. Et puis le vide. Des jours perdus.

« J'ai essayé, mon bébé, j'ai réellement essayé de te rejoindre. Je ne sais pas si ça aurait servi à quelque chose, même si j'avais réussi... mais j'aurais pu te revoir, au moins... te revoir au moins une fois. »

2017 - Nouvelle vie. ▸ C'est après un long moment de confusion et de vide, un long passage au Centre Rouge, que Sylvia découvre enfin le reste d'Aberdeen. Pourtant elle ne s'appelle plus Sylvia, du moins pas aux yeux du monde ; elle n'a plus d'identité en dehors de la famille qu'elle sert, la famille qui a besoin d'elle. Debandry, à présent. Elle ne devrait même plus penser à son ancien nom, même plus se souvenir de son ancienne vie. Mais c'est dur d'oublier.

Elle vit comme elle peut, oscillant entre sa tristesse, sa mélancolie, et un simple besoin de continuer à vivre malgré tout. Contre mauvaise fortune, bon cœur : elle se dit que des jours meilleurs arriveront peut-être, si elle s'accroche, si elle persiste, si elle vit. Elle pense à sa famille chaque soir. Mike, surtout. On lui a dit, au Centre, qu'il était en vie ; on lui a aussi dit que son grand frère était mort - exécuté - bien qu'elle ignore si elle peut faire confiance à la moindre de ces informations.

Elle est Servante, et elle sait bien ce que ça veux dire. Un rôle important, dit-on par ici, dont elle devrait être fière... Ce qu'elle ressent, elle n'est pas sûre de ce que c'est, mais ce n'est certainement pas de la fierté.

Quand même, elle espère mener sa mission à bien. Porter un enfant Bandry serait une bonne chose - pour la famille, la société, et surtout pour elle. Elle s'inquiète du blâme si elle échoue... C'est comme ça qu'elle fonctionne, ces dernier temps, à l'inquiétude et à la peur.

Elle reste capable de sourire. C'est important. Elle essaie de se lier aux Marthes de sa famille. Elle a besoin de contact. Elle a besoin de vivre. Alors, elle reste debout.

« On m'a dit que tu allais bien. Que quelqu'un prenait soin de toi, mieux que je ne l'aurais fait, mieux que je ne pouvais le faire. On m'a dit que tu étais heureux, et que la meilleure façon que j'avais de t'aider, moi, à présent, c'était de me repentir, d’obéir, de devenir quelqu'un dont tu pourrais être fier, en grandissant. Ironique. Je ne crois pas qu'ils te parleront jamais de moi. Tu ne te souviens sans doute même pas de qui je suis.

Je ne peux qu'espérer qu'on soit réunis un jour. »





Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://praisedbe.forumactif.com/t200-debandry-sylvia-i-am-gonna-make-it-through-this-year-if-it-kills-me?nid=1#1403

may the lord open

avatar

( célébrité ) : adélaïde kane.
( arrivée à Aberdeen ) : 01/10/2018
( messages ) : 174
( tickets ) : 578
( patronyme ) : selyse payne.
( âge du personnage ) : vingt-huit années qui résonnent à présent de nostalgie, regrets et espoirs envolés.
( emploi ) : vétérinaire dans une autre époque, une autre vie. à présent en formation pour devenir servante, plus bonne qu'à offrir son corps au plus méritant.
( localisation ) : au centre rouge d'aberdeen, enfermée à double tours dans cette prison de chasteté.


DEBANDRY (sylvia) | I am gonna make it through this year if it kills me
par Auteur le Ven 5 Oct - 18:53
Nathalie.
Bienvenue parmi nous et bonne continuation pour la suite de ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://praisedbe.forumactif.com/t182-selyse-au-clair-de-la-brume

may the lord open

avatar

( pseudo ) : Ludies
( célébrité ) : Alexander Vlahos
( arrivée à Aberdeen ) : 01/09/2018
( messages ) : 447
( tickets ) : 956
( patronyme ) : Gethin Ward
( âge du personnage ) : 26 ans
( emploi ) : Gardien


DEBANDRY (sylvia) | I am gonna make it through this year if it kills me
par Auteur le Ven 5 Oct - 19:02

bienvenue !
under his eye


Bienvenue bienvenue à Aberdeen l'étranger !

Elle a l'air toute mignonne cette demoiselle *_*. Il me tarde de la découvrir plus en détails !

Nous sommes ravis de t'accueillir dans notre belle vie des Etats-Unis ! Avant de commencer à préparer tes papiers pour passer la frontière, n'oublie pas de lire le contexte et le règlement.
Afin de t'orienter au mieux dans la création de ton personnage, le guide de l'étranger te montre le chemin à suivre !

N'hésites pas à poser toutes tes questions dans cette section ou à contacter un membre du staff en cas de grande nécessité.
Tu peux également demandé à être parrainé, juste ici.

Tu as 2 semaines pour rédiger ta fiche et ton avatar t'es réservé pendant une semaine ! Fais en bon usage et surtout, amuse toi bien parmi nous !

N'oublie pas de mettre dans la description du titre de ton sujet, la date où tu as posté ta fiche et ton avatar ! Afin que ça soit plus simple pour le staff I love you

_________________
texte texte
Life ain't lived in black and white !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://praisedbe.forumactif.com/t62-gethin-never-give-up

may the lord open

avatar

( pseudo ) : ODAYA OCHAVEN. ou Flo.
( célébrité ) : Rosie Tupper
( arrivée à Aberdeen ) : 29/08/2018
( messages ) : 615
( tickets ) : 891
( patronyme ) : Noa Rose. Rien de bien original.
( âge du personnage ) : 25 ans.
( emploi ) : Aucun. Elle est l'épouse d'un gardien, c'est suffisant.
( localisation ) : A l'Eglise, chez lui.


DEBANDRY (sylvia) | I am gonna make it through this year if it kills me
par Auteur le Ven 5 Oct - 19:09
Oh mais quel superbe choix d'avatar et de famille J'ai beaucoup (beaucoup) hâte de voir ce que ça va donner
Bienvenue chez nous I love you

_________________


a night under the stars
maybe we’re just two stars born from different constellations, we were never meant to connect, oh, but now we are. And now we have to deal with it.

#cc99cc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://praisedbe.forumactif.com/t37-douce-enfant-que-deviens-tu-noa

Invité
may the lord open




DEBANDRY (sylvia) | I am gonna make it through this year if it kills me
par Auteur le Ven 5 Oct - 20:21
Superbes choix Hâte d'en apprendre plus!
Bienvenue par ici I love you
Revenir en haut Aller en bas

may the lord open

avatar

( pseudo ) : demelza
( célébrité ) : Natalie Dormer
( arrivée à Aberdeen ) : 28/09/2018
( messages ) : 57
( tickets ) : 66
( patronyme ) : Annabeth Jane Earnshaw
( âge du personnage ) : 33 ans
( emploi ) : servante
( localisation ) : Aberdeen, dans la demeure des Provost


DEBANDRY (sylvia) | I am gonna make it through this year if it kills me
par Auteur le Ven 5 Oct - 20:47
Ton personnage a l'air tellement génial ** Bienvenue à toi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://praisedbe.forumactif.com/t110-deprovost-dieu-nous-a-abandonne

may the lord open

avatar

( pseudo ) :
( célébrité ) : Damaris Goddrie
( arrivée à Aberdeen ) : 29/09/2018
( messages ) : 63
( tickets ) : 83
( patronyme ) : Camila Navarro
( âge du personnage ) : 25 ans
( emploi ) : Martha, bonne à tout faire
( localisation ) : Chez les Stagger


DEBANDRY (sylvia) | I am gonna make it through this year if it kills me
par Auteur le Ven 5 Oct - 21:16
Gros coup de coeur pour ton personnage, je l'aime d'amour Dommage qu'il y ait presque peu de possibilités, sinon j'aurai déjà quémandé un lien

Bonne continuation de fiche et bienvenue à toi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

may the lord open

avatar

( pseudo ) : Zreyta
( célébrité ) : Nathalie Emmanuel
( arrivée à Aberdeen ) : 05/10/2018
( messages ) : 49
( tickets ) : 120
( patronyme ) : Sylvia Hale
( âge du personnage ) : 28 ans
( emploi ) : Servante
( localisation ) : Dans la demeure Bandry, principalement


DEBANDRY (sylvia) | I am gonna make it through this year if it kills me
par Auteur le Ven 5 Oct - 22:16
Merci à vous tous ! Ca fait plaisir, un tel accueil...

Selyse : Oui, Nathalie Emmanuel est tellement belle ** Ca fait longtemps que j'ai envie de l'utiliser comme avatar.

Gethin : Un message en code avant même que la fiche ne soit terminée, on est chouchoutés, sur ce forum ! Merci beaucoup, j'essaie de terminer tout ça au plus vite.

Noa : Aaaah, merci, j'espère ne pas te décevoir alors !

Oscar : Contente que ça te plaise jusqu'à présent. Ton avatar est super classe by the way **

Deprovost : Ahhh merci ça me flatte ! Le tien aussi ! Il nous faudra un lien !

Camila : Merci beaucoup ! J'ai aussi eu un gros coup de cœur pour ton personnage en parcourant quelques fiches par ici avant de m'inscrire. Et ton avatar !! Damaris Goddrie est beaucoup trop classe pour mon pauvre petit cœur gay.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://praisedbe.forumactif.com/t200-debandry-sylvia-i-am-gonna-make-it-through-this-year-if-it-kills-me?nid=1#1403

may the lord open

avatar

( pseudo ) : aslaug.
( célébrité ) : rachel weisz
( arrivée à Aberdeen ) : 28/09/2018
( messages ) : 146
( tickets ) : 151
( patronyme ) : Magdalena Stagger
( âge du personnage ) : 50 ans
( emploi ) : épouse de commandant
( localisation ) : quartier rouge principalement


DEBANDRY (sylvia) | I am gonna make it through this year if it kills me
par Auteur le Sam 6 Oct - 9:31
Han Nathalie quel excellent choix ! Ton personnage a l'air de promettre, bref bienvenue ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://praisedbe.forumactif.com/t109-magda-l-enfer-est-pave-de-bonnes-intentions

may the lord open

avatar

( pseudo ) : Ready
( célébrité ) : dasha sidorchuk
( arrivée à Aberdeen ) : 29/09/2018
( messages ) : 180
( tickets ) : 296
( patronyme ) : Joy Meára
( âge du personnage ) : 25 ans
( emploi ) : Servante
( localisation ) : Dans la maison des Stagger


DEBANDRY (sylvia) | I am gonna make it through this year if it kills me
par Auteur le Sam 6 Oct - 10:36
Une collègue ! Bienvenu à toi ! Je suis sûre que je vais réussir à te faire basculer du côté obscure de la force
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

may the lord open

avatar

( pseudo ) : caroline, linoa
( célébrité ) : finn jones
( arrivée à Aberdeen ) : 28/09/2018
( messages ) : 94
( tickets ) : 123
( patronyme ) : william joyner
( âge du personnage ) : 31 ans
( emploi ) : gardien pour la famille Stagger


DEBANDRY (sylvia) | I am gonna make it through this year if it kills me
par Auteur le Sam 6 Oct - 11:40
olalalalalalala Nathalie, épouse-moi

Bienvenue par ici, le personnage a l'air vraiment chouette, j'ai hâte de le voir évoluer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://praisedbe.forumactif.com/t111-et-les-presents-jamais-ne-durent-william#242

may the lord open

avatar

( pseudo ) : Zreyta
( célébrité ) : Nathalie Emmanuel
( arrivée à Aberdeen ) : 05/10/2018
( messages ) : 49
( tickets ) : 120
( patronyme ) : Sylvia Hale
( âge du personnage ) : 28 ans
( emploi ) : Servante
( localisation ) : Dans la demeure Bandry, principalement


DEBANDRY (sylvia) | I am gonna make it through this year if it kills me
par Auteur le Sam 6 Oct - 11:50
Madame Stagger : Thanks ! J'espère que le personnage terminé te plaira, il me manque juste l'histoire à présent !

Destagger : Une consœur ! Merci ! On pourra se trouver des RPs intéressants en tout cas.

Gardien Joyner : J'peux pas, j'suis une servante Mais plus sérieusement merciiii j'espère que tu apprécieras la suite !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://praisedbe.forumactif.com/t200-debandry-sylvia-i-am-gonna-make-it-through-this-year-if-it-kills-me?nid=1#1403

may the lord open

avatar

( pseudo ) : caroline, linoa
( célébrité ) : finn jones
( arrivée à Aberdeen ) : 28/09/2018
( messages ) : 94
( tickets ) : 123
( patronyme ) : william joyner
( âge du personnage ) : 31 ans
( emploi ) : gardien pour la famille Stagger


DEBANDRY (sylvia) | I am gonna make it through this year if it kills me
par Auteur le Sam 6 Oct - 12:26
@Debandry a écrit:
Gardien Joyner : J'peux pas, j'suis une servante Mais plus sérieusement merciiii j'espère que tu apprécieras la suite !

Oui moi non plus, je suis déjà marié en plus foutue république de Gilead

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://praisedbe.forumactif.com/t111-et-les-presents-jamais-ne-durent-william#242

may the lord open

avatar

( pseudo ) : ODAYA OCHAVEN. ou Flo.
( célébrité ) : Rosie Tupper
( arrivée à Aberdeen ) : 29/08/2018
( messages ) : 615
( tickets ) : 891
( patronyme ) : Noa Rose. Rien de bien original.
( âge du personnage ) : 25 ans.
( emploi ) : Aucun. Elle est l'épouse d'un gardien, c'est suffisant.
( localisation ) : A l'Eglise, chez lui.


DEBANDRY (sylvia) | I am gonna make it through this year if it kills me
par Auteur le Dim 7 Oct - 12:23

bienvenue !
under his eye


Oh oh oh ! Bienvenue à Aberdeen

J'ai adoré parcourir ta fiche Ton personnage est sublime, ta plume est toute en délicatesse, c'est superbe Ce personnage est touchant, tout doux, j'ai hâte de le voir évoluer à Aberdeen, bienvenue

Te voilà désormais validé l'ami ! Tu vas donc pouvoir te balader dans les rues d'Aberdeen en toute sécurité.
Avant de t'installer en ville, tu dois recenser ton personnage auprès de l'administration de la ville. Si ton statut te le permet, tu peux également demander un logement.

N'hésite pas non plus à aller réclamer tes premiers tickets, qui te permettront de bien démarrer le jeu.

Si tes papiers sont en ordre, n'hésites pas à te faire connaître au sein de la communauté, en créant ton carnet par ici.
Tu peux également faire un tour dans les intrigues, savoir ce qu'il s'y passe. N'hésite pas non plus à fouiller les animations, et à participer !

Puis, évidemment, tu peux sans difficulté créer un scénario, ainsi qu'un (ou plusieurs) pré-lien(s).
Et bien sûr, la zone rp t'es désormais totalement dévouée ! Profites en bien et amuse toi !

Tu peux également faire un tour dans la zone flood et t'amuser avec les autres citoyens d'Aberdeen.

Enfin, si tu es un excellent citoyen, n'hésites pas à faire preuve de gentilesse et d'altruisme, en aidant les citadins perdus ou les étrangers, dans cette section.

_________________


a night under the stars
maybe we’re just two stars born from different constellations, we were never meant to connect, oh, but now we are. And now we have to deal with it.

#cc99cc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://praisedbe.forumactif.com/t37-douce-enfant-que-deviens-tu-noa

Contenu sponsorisé
may the lord open




DEBANDRY (sylvia) | I am gonna make it through this year if it kills me
par Auteur le
Revenir en haut Aller en bas
 
DEBANDRY (sylvia) | I am gonna make it through this year if it kills me
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Make Up For Ever
» Rouge Artist Intense Make Up For Ever
» Palettes Make up For ever
» Commander chez Make up Atelier
» formes des make up

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le check point :: Les passeports :: Bienvenue à Aberdeen !-
Sauter vers: